Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

image d'archives/le gouvernement Dabiré 1

TRIBUNE

Dans cette déclaration,  l’alliance Arc En Ciel des partis et formations politique de la Majorité Présidentielle(ACMP) donne sa lecture sur la situation sécuritaire nationale relative aux attaques terroristes récentes dont celle de Koutougou.  

Depuis quelques semaines les épisodes des attaques terroristes sur le territoire national se poursuivent avec ses conséquences désastreuses en termes de dizaines de pertes en vie humaines, des blessés et des dégâts matériels importants au niveau des forces de défense et de sécurité.

L’alliance Arc En Ciel des partis et formations politiques de la majorité présidentielle(ACMP), compatit aux douleurs atroces des familles des victimes des attaques récentes (TOENI, KOUTOUGOU, etc.) et souhaite prompt rétablissement aux blessés. 

Cette situation préoccupante à laquelle est confrontée le Burkina Faso doit nous interpeller tous et nous permettre de puiser au plus profond de nous-même des énergies humaines pour faire face aux conséquences immédiates ou à moyen et long terme.

La vie humaine étant sacrée, toute perte de vie de citoyen burkinabé civil ou militaire est synonyme de profanation de nation burkinabé. Ainsi, aucun citoyen burkinabé individuellement ou collectivement n’a le droit de se démarquer de la présente lutte contre le terrorisme quel que soit son statut ou son appartenance politique, religieuse, régionale ou autre.

L’alliance Arc En Ciel des partis et formations politiques de la majorité présidentielle(ACMP) appelle à la défense de la patrie, à travers ses symboles tels que le drapeau, officines publiques, etc. et la dignité et la fierté du burkinabé devant le concert des nations et occuper notre place afin de consolider la démocratie et favoriser le développement économique et social.

L’alliance Arc En Ciel en appelle à un sursaut patriotique fort et opérationnel de l’ensemble du peuple burkinabé et de ses amis dans un esprit de solidarité et d’unité entre frères, sœurs et communautés humaines. 

En effet, devant les enjeux existentiels et de sauvetage de la nation, aucune autre considération ne devrait être prise en compte.

Pour l’alliance Arc En Ciel, la jeunesse doit se réveiller pour se défendre et rassurer les personnes âgées, les femmes et les enfants qui commencent à douter non seulement de la classe politique mais aussi des acteurs de la société civile et même de notre armée.

L’alliance Arc En Ciel exhorte les forces de défense et de sécurité (FDS) à garder le cap dans la lutte et à faire davantage confiance aux populations et aux citoyens en pour la victoire à venir avec l’aide et la grâce de Dieu, tout puissant.

L’alliance Arc En Ciel des partis et formations politiques de la majorité présidentielle réaffirme son soutien au chef du gouvernement ainsi qu’à son gouvernement et l’exhorte à renforcer davantage les mesures préventives, offensives et prospectives dont les renseignements. 

Enfin, l’alliance Arc En Ciel réitère son soutien au Président du Faso, son Excellence Roch Marc Christian KABORE, et l’invite à plus de rigueur dans la supervision, le suivi et l’évaluation dans l’exécution des mesures adoptées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme à tous les niveaux. 

Vive le Burkina Faso

Vive l’unité nationale

Vive le peuple burkinabé

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé