Aujourd'hui,
URGENT
SITHO 2017 : le Niger, pays invité d’honneur du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou. 
SITHO 2017 : une centaine d'exposants, 25 tours opérateurs et de 50 000 visiteurs sont attendus au Salon du tourisme de Ouagadougou. 
Justice: le dossier du procès intenté par Aly Ouédraogo contre Safiatou Lopez renvoyé au rôle général pour reprogrammation.
ONU : le Burkina condamne les essais nucléaires conduits par la Corée du Nord (Roch Kaboré).
ONU : les essais nucléaires nord coréens, "une menace à la paix et à la sécurité de la péninsule coréenne et du monde" (Roch Kaboré).
Kenya: après l'invalidation des élections des juges "attaqués et menacés" selon David Maraga président de la cour suprême.
Parlement: Alassane Sakandé chez le Mogho Naaba pour «recueillir ses conseils et demander des bénédictions pour le succès de sa mission».
Burkina: «Tourisme interne: enjeux et défis», c’est le thème du 12e SITHO qui se tient du 28 septembre au 1er octobre.
Côte d’Ivoire: 15 ans après la rébellion, Soro dit ne ressentir aucune honte à demander pardon.
ONU: une cinquantaine de pays signent un traité interdisant symboliquement l’arme nucléaire.

TRIBUNE

Le nouveau président de l’Assemblée nationale doit être élu parmi les députés qui siègent présentement et, au plus tard le jeudi 31 août 2017, selon Harouna Dicko, qui s’en explique dans les lignes qui suivent.


«Au lendemain de l’ouverture de la vacance de la Présidence de l’Assemblée nationale, j’ai opiné sur le risque de non respect du délai constitutionnel pour l’organisation de l’élection du nouveau Président. Aujourd’hui, je me réjouis de la volonté générale de respecter cette disposition avec l’annonce de la date de l’élection au plus tard le 03 septembre 2017 dernier jour du délai constitutionnel. Cependant je me fais le devoir de rappeler que cette élection doit se tenir non seulement dans le délai, mais aussi dans les règles et selon les principes édictés par la Constitution et le Règlement de l’Assemblée :

1-    Le 03 septembre 2017 est un dimanche, alors que les sessions de l’Assemblée s’ouvrent les jours ouvrables (Constitution article 87), et les séances aussi se tiennent toujours  les jours ouvrables.

Donc la date de cette élection doit être fixée un jour ouvrable avant le dimanche 03 septembre 2017

2-    Tout député qui rend sa démission ou dont la démission est constatée d’office par le Bureau de l’Assemblée nationale conformément à l’article 4 de la loi n°13-2002, ne peut plus reprendre son siège.

Donc les députés démissionnaires doivent assumer leurs choix.

3-    Lorsqu’un député appelé à une haute fonction cesse d’exercer cette fonction, il peut reprendre son siège (Constitution article 94), mais pas avant l’élection du nouveau Président car seul le Président de l’Assemblée nationale a qualité de recevoir la démission d’un député, de connaître les cas de vacances pour toute raison autre qu’invalidation pour en informer l’Assemblée et, de proclamer valide le mandat (Règlement articles 11 et 12).

Par conséquent, le nouveau Président de l’Assemblée nationale doit être élu parmi les députés qui siègent présentement et, au plus tard le jeudi 31 août 2017, le vendredi 1er août 2017 étant férié.

Ne m’en voulez pas « raa ning’m talé yé»

Ouagadougou, le 27 août 2017

Harouna DICKO

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, Bala Alassane Sakandé est véritablement la personne qu’il faut pour présider l’Assemblée nationale.

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé