Aujourd'hui,
URGENT
Colombie: au moins huit personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération

Le nouveau président de l’Assemblée nationale doit être élu parmi les députés qui siègent présentement et, au plus tard le jeudi 31 août 2017, selon Harouna Dicko, qui s’en explique dans les lignes qui suivent.

Le Docteur Kanayo F. Nwanze est le lauréat du Prix de l'Alimentation en Afrique 2016 et ancien président, précédant l’actuel, du Fonds international pour le développement agricole (FIDA). Il est également membre du Conseil d’administration de l'Alliance pour une Révolution Verte en Afrique (AGRA). Dans cette tribune, il défend sa vision selon laquelle la croissance économique de l'Afrique ne repose pas sur les fondations des industries extractives, mais sur la revalorisation et l'utilisation complète du potentiel des petits exploitants agricoles.

Le monde entier sur initiative de l’Organisation des Nations Unies célèbre chaque année le 12 Aout la Journée Internationale de la Jeunesse.  L’Afrique et particulièrement notre pays le Burkina Faso dont la population est majoritairement constituée de jeunes est invité à marquer un arrêt pour faire une autocritique sans complaisance sur les politiques publiques en faveur des jeunes, sur la place et le rôle des jeunes dans le développement économique et social.

Ph Burkina 24

THEME: « Contribution de la jeunesse à la construction de la paix»

Docteur en sciences politiques et président du Centre parlementaire panafricain, Mélégué Traoré pose avec pertinence, dans cette réflexion publiée en 2010 dans les colonnes du magazine Fasozine, la problématique et les contours de l’intégration en Afrique de l’Ouest. Sept ans après, et même si l’on peut noter quelques nouvelles avancées depuis cette publication, le constat de l’ancien président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso reste d’actualité…

Poil à gratter de la vie politique au Burkina, Harouna Dicko s’était fait une réputation en attaquant la configuration des démembrements Ceni devant le Conseil constitutionnel qui lui avait donné raison, provoquant du même coup le report des municipales de 2006. Dans cette tribune, le candidat recalé à la présidentielle de 2010 se questionne sur l'avant projet de nouvelle Constitution remis au chef de l'Etat pour amendement.

«Le mouvement syndical de notre pays a toujours piétiné des peaux de bananes politiques, surtout dans des moments difficiles et complexes. Mais il a su tenir dans le temps en cultivant de façon inlassable d’une part l’unité entre travailleurs-élèves-étudiants-paysans-secteur informel et, d’autre part, l’intégration véritable de notre peuple avec les autres peuples.

J’avais promis à mes lecteurs de revenir sur les Partenariats-Public-Privé (PPP) lorsque la passion serait retombée pour parler juste de ce qui est important. Je tiens ici ma promesse !

Cette tribune du Professeur Idrissa M. Ouédraogo (enseignant-chercheur en économie) porte sur le débat actuel relatif au "Gré à gré/ Partenariats Publics-Prives (PPP)".

Il paraît que le Ghana est en émoi. Et pour cause, Maxwell Adam Mahama, a été lynché puis brûlé partiellement par une foule en furie dans le village de Denkyira-Obuasi. Sorti de bonne heure pour une séance de jogging, le capitaine de l’armée ghanéenne, marié et père de deux enfants aurait été - à la vue de son arme dissimulée sous sa tenue civile- pris pour un voleur. Et le drame est vite arrivé.

Harouna Dicko, poil à gratter des institutions, s’était fait une réputation en attaquant la configuration des démembrements Ceni devant le Conseil constitutionnel qui lui avait donné raison, provoquant du même coup le report des municipales de 2006. Dans cette tribune, le candidat recalé à la présidentielle de 2010 se questionne sur les exceptions d’inconstitutionnalité soulevées par les avocats de la défense dans le procès des membres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré.

Notre lecteur s’interroge, dans les lignes qui suivent, sur la manière dont l’opérateur économique Inoussa Kanazoé a été interpellé le mercredi 19 avril dernier par les forces de l’ordre. Il estime que l’opération menée par les forces de l’ordre ressemble plutôt à une action d’humiliation et de destruction qu’à une simple mesure conservatoire.

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé