Aujourd'hui,

Dans cette déclaration parvenue à Fasozine et intitulé « Quand la CODER veut « acter » la réconciliation et « remettre » le peuple burkinabè au travail», le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir) s’interroge sur les véritables raisons qui ont poussé des partis favorables à l’ex président Blaise Compaoré à fonder la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (Coder).

Dans ce communiqué, l’Office nationale des télécommunications (Onatel) réfute les allégations selon lesquelles elle a orchestré une fraude douanière de 11 milliards de FCFA  lors  de la fusion entre Telmob et l’Onatel. Les avantages accordés à Onatel sont strictement conformes aux dispositions du code des investissements en vigueur depuis 1995, affirme le communiqué.