Aujourd'hui,
URGENT
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018
Ouagadougou: une formation tactique entraînera «des explosions bruyantes» le jeudi 15 novembre (ministère de la sécurité)
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)

Ceci est un communiqué de presse de l’Observatoire africain pour la promotion de la Bonne gouvernance dont le siège se trouve à Abidjan en Cote d’Ivoire. Dans le cadre de la 2e édition de sa cérémonie de récompense des meilleurs acteurs ouest africain,  le jury 2018 a décidé de distinguer deux Burkinabè à savoir la société Ebomaf de l’homme d’affaire Mahamadou Bonkoungou et Salfo Soré dit Jah Press, promoteur des Kundé.

Dans cette tribune, le député Moussa Zerbo plaide pour la mise à disposition de la commune de Bobo Dioulasso d’une grue de tractation. Cela dans l’optique de débloquer le trafic en cas d’accident à l’intérieur ou à l’une des entrées de la capitale économique burkinabè.

Dans cette tribune, l’ambassadeur de Chine au Burkina, Li Jian fait le point de l’état de la coopération bilatérale entre son pays et le Burkina Faso après la reprise en mai 2018 des relations diplomatiques après 24 ans de rupture.

 «Le 15 octobre nous rappelle de Thomas Isidore Noël Sankara, celui qui a le plus marqué les esprits de la jeunesse africaine. Ancien Président de la République du Burkina Faso (Pays des Hommes Intègres) et figure emblématique du continent africain, il était un homme d'État anti-impérialiste, anticolonialiste, incorruptible, panafricaniste et tiers-mondiste. 

Selon le dernier rapport sur la population mondiale publié au mois d’août par l’organisme américain PRB (Population Reference Bureau), une des références mondiales en matière de démographie, la population du Burkina Faso aurait atteint 20,3 millions d’habitants au 1er juillet 2018. La date du 1er juillet étant celle couramment utilisée dans les pays anglo-saxons pour les estimations démographiques, contrairement aux pays francophones et aux institutions de l’Union européenne qui utilisent celle du 1er janvier.

photo: lefaso.net

Dans cette tribune, le Caucus des cadres pour le changement (3C) exige la démission des ministres en charge de la défense nationale et de la sécurité. Pour ce regroupement, proche de l’opposition politique, face à la situation sécuritaire peu reluisante, les deux Ministres devraient avoir « l’humilité de rendre leur démission afin que des personnes mieux aguerries puissent prendre la relève ».

Ceci est une déclaration du Syndicat autonome des Magistrats burkinabè (Samab) à l’occasion de la rentrée judiciaire 2018-2019 effectuée ce lundi 1er octobre 2018.

Dans cette tribune,  l’Union pour le progrès et le changement (UPC) donne sa lecture sur l’opération de retrait des enfants et des femmes en situation de rue initiée par le ministère en charge de la Solidarité nationale. Tout en appréciant l’idée, le parti de l’opposition invite le gouvernement à appréhender le phénomène par un programme bien élaboré.

Photo: aouaga.com

Ceci est une tribune du Caucus des Cadres pour le changement. Le mouvement s’exprime sur la prochaine marche de l’opposition politique prévue pour le 29 septembre prochain.

Photo: vivafrik.com

Ceci est une déclaration du cabinet Eco/stratégique international sur le processus de transition vers l’économie verte. Le cabinet dénonce « la mal gouvernance » et « la gestion chaotique » du processus par le gouvernement burkinabè.

Ceci est une tribune du ministre en charge des Affaires étrangères, Alpha Barry, sur la visite d'Etat du président du Faso en République populaire de Chine.

Dans cette déclaration, le réseau libéral africain (RLA) qui soutient Soumaila Cissé, interpelle la communauté internationale à mettre tout en œuvre pour contribuer à faire la lumière totale sur les résultats de cette élection, particulièrement dans les zones d’insécurité du Nord et du Centre. Cette déclaration parvenue à notre rédaction a été signée par Zéphirin Diabré, vice président du RLA en charge de la région Afrique de l’ouest.