Aujourd'hui,
URGENT
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)

Image d'illustration

SPORT

Du 25 octobre au 3 novembre 2019, le Burkina Faso vibre au rythme de la 32 eme édition du Tour cycliste international du Faso. Sur sa page Facebook, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a adressé ses vives « félicitations et encouragements aux Étalons cyclistes » qui prennent part à l’édition 2019 de ce prestigieux Tour affilié à l’Union cycliste internationale et aux membres du Comité d’organisation.

« Après plusieurs étapes âprement disputées », le Chef du Gouvernement a jugé que « nos cyclistes se comportent bien et pourraient encore remporter de grandes victoires cette année ».

Par ailleurs, il a exprimé toute sa reconnaissance « aux équipes des pays amis qui honorent chaque année le Burkina Faso en participant à cette compétition de renommée internationale qui fait notre fierté ».

Il faut noter qu’environ 90 coureurs de 15 équipes venues de 13 pays d’Afrique et d’Europe prennent part à ce Tour du Faso, dédié au centenaire du Burkina Faso. La 2eme étape Nagréongo-Tenkodogo, longue de 157,5 km a été enlevé par notre compatriote Mathias SORGHO avec un temps de 3h25 mn 09s, à l’issue d’un sprint massif.

Vainqueur de l’édition 2018 avec Mathias SORGHO, le Burkina Faso entend conserver le prestigieux maillot jaune et améliorer ses performances.

DCI/PM

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé