Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

Image d'illustration

SPORT

Le top de départ de la 32e édition du Tour international du Faso sera donné le vendredi 25 octobre à Ouagadougou, avec le maillot jaune comme objectif des trois équipes burkinabè engagées dans la compétition, a-t-on appris du comité d’organisation de la compétition, au cours d’une conférence de presse. Une dépeche de l’Agence d’information du Burkina (AIB).

« Notre objectif dans cette compétition est de conserver le maillot jaune remporté l’année passée par Mathias Sorgho », a déclaré le directeur technique national Martin Sawadogo. Le sprinter de l’AJCK (club burkinabè) Mathias Sorgho, placé dans l’équipe A des ténors, devra batailler dur face à 4 équipes venues d’Europe et 8 autres d’Afrique (sans les 3 équipes burkinabè) pour la conquête du maillot doré pour 1205km de course.

« Au-delà des courses nationales, on a participé aux jeux africains, à Amissa Bongo (tour du Gabon), au tour de Côte d’Ivoire où on a remporté le maillot jaune. Nous avons eu deux mois de mise au vert et le samedi prochain, il y aura la compétition cycliste du président du Faso », explique le DTN Sawadogo.

Les chances de maillot jaune cette année pour le Burkina Faso selon le DTN, c’est Paul Daumont qui a remporté le tour de Côte d’Ivoire, Mathias Sorgho (vainqueur du tour du Faso l’année dernière). Les surprises pourraient être Aziz Nikiéma et Kaganbêga.

Sur la ligne de départ,  il y aura la Belgique, la Hollande, l’Allemagne, la Suisse, l’Algérie, l’Angola, le Rwanda, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, le Mali, le Ghana et les trois équipes du Burkina Faso (équipe A, l’équipe régionale du Centre et l’équipe régionale de l’Ouest).

Le Tour fera une excursion à Dapaong (Togo) et avec la situation sécuritaire que connait le Burkina Faso, le président de la commission sécurité, le capitaine Lionel Ouédraogo a rassuré sans entrer dans les détails que tout sera mis en œuvre pour assurer la sécurité de tout le monde.

La compétition débute le 25 octobre à partir de 9h par une course contre la montre par équipe de 7 km, sur l’Avenue Charles De Gaulle. Les équipes seront lâchées avec 2 mn d’intervalle, ont précisé les organisateurs de la course.

C’est le secrétaire général du ministère des sports et des loisirs Zinguim Yabré qui a présidé cette conférence de presse. L’animation a été assurée par le président de la Fédération burkinabè de cyclisme Yesnémanégré Sawadogo et président du comité d’organisation et Francis Ducreux.

Les 10 étapes du Tour du Faso

25 octobre 2019 : 1re étape : course contre la montre par équipe à Ouagadougou (7km)

26 octobre : 2e étape : Nagréongo – Tenkodogo (150,5km)

27 octobre : 3e étape : Tenkodogo – Dapaong (145km)

28 octobre : 4e étape : Bitou – Koupéla (101,8km)

29 octobre : 5e étape : Boussé – Ouahigouya (135,5km)

30 octobre : 6e étape : Ouagadougou – Koudougou (118,3km)

31 octobre : 7e étape : Dédougou – Bobo-Dioulasso (182,5km)

1er novembre : 8e étape : Bobo-Dioulasso – Sindou (137,5km)

2 novembre : 9e étape : Bobo-Dioulasso – Diébougou (133,3km)

3 novembre : 10e étape : Kombissiri – Ouagadougou (100,6km+circuit)

Agence d’information du Burkina (AIB)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé