Aujourd'hui,
URGENT
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)

Image d'illustration

SPORT

Le top de départ de la 32e édition du Tour international du Faso sera donné le vendredi 25 octobre à Ouagadougou, avec le maillot jaune comme objectif des trois équipes burkinabè engagées dans la compétition, a-t-on appris du comité d’organisation de la compétition, au cours d’une conférence de presse. Une dépeche de l’Agence d’information du Burkina (AIB).

« Notre objectif dans cette compétition est de conserver le maillot jaune remporté l’année passée par Mathias Sorgho », a déclaré le directeur technique national Martin Sawadogo. Le sprinter de l’AJCK (club burkinabè) Mathias Sorgho, placé dans l’équipe A des ténors, devra batailler dur face à 4 équipes venues d’Europe et 8 autres d’Afrique (sans les 3 équipes burkinabè) pour la conquête du maillot doré pour 1205km de course.

« Au-delà des courses nationales, on a participé aux jeux africains, à Amissa Bongo (tour du Gabon), au tour de Côte d’Ivoire où on a remporté le maillot jaune. Nous avons eu deux mois de mise au vert et le samedi prochain, il y aura la compétition cycliste du président du Faso », explique le DTN Sawadogo.

Les chances de maillot jaune cette année pour le Burkina Faso selon le DTN, c’est Paul Daumont qui a remporté le tour de Côte d’Ivoire, Mathias Sorgho (vainqueur du tour du Faso l’année dernière). Les surprises pourraient être Aziz Nikiéma et Kaganbêga.

Sur la ligne de départ,  il y aura la Belgique, la Hollande, l’Allemagne, la Suisse, l’Algérie, l’Angola, le Rwanda, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, le Mali, le Ghana et les trois équipes du Burkina Faso (équipe A, l’équipe régionale du Centre et l’équipe régionale de l’Ouest).

Le Tour fera une excursion à Dapaong (Togo) et avec la situation sécuritaire que connait le Burkina Faso, le président de la commission sécurité, le capitaine Lionel Ouédraogo a rassuré sans entrer dans les détails que tout sera mis en œuvre pour assurer la sécurité de tout le monde.

La compétition débute le 25 octobre à partir de 9h par une course contre la montre par équipe de 7 km, sur l’Avenue Charles De Gaulle. Les équipes seront lâchées avec 2 mn d’intervalle, ont précisé les organisateurs de la course.

C’est le secrétaire général du ministère des sports et des loisirs Zinguim Yabré qui a présidé cette conférence de presse. L’animation a été assurée par le président de la Fédération burkinabè de cyclisme Yesnémanégré Sawadogo et président du comité d’organisation et Francis Ducreux.

Les 10 étapes du Tour du Faso

25 octobre 2019 : 1re étape : course contre la montre par équipe à Ouagadougou (7km)

26 octobre : 2e étape : Nagréongo – Tenkodogo (150,5km)

27 octobre : 3e étape : Tenkodogo – Dapaong (145km)

28 octobre : 4e étape : Bitou – Koupéla (101,8km)

29 octobre : 5e étape : Boussé – Ouahigouya (135,5km)

30 octobre : 6e étape : Ouagadougou – Koudougou (118,3km)

31 octobre : 7e étape : Dédougou – Bobo-Dioulasso (182,5km)

1er novembre : 8e étape : Bobo-Dioulasso – Sindou (137,5km)

2 novembre : 9e étape : Bobo-Dioulasso – Diébougou (133,3km)

3 novembre : 10e étape : Kombissiri – Ouagadougou (100,6km+circuit)

Agence d’information du Burkina (AIB)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé