Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

©Sidwaya

SPORT

Les Etalons locaux du Burkina Faso ont battu dimanche soir à Kumassi, leurs homologues les Black-Stars locaux du Ghana par la plus petite des marges (1-0) en match aller des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN) de la zone B de l’Afrique de l’Ouest. Une dépêche de l'AIB

Ce fut un véritable hold-up ce qu’ont réalisé les Étalons locaux au Baba Yara Stadium de Kumassi. Ce but de l’attaquant burkinabè Yannick Pognongo, réalisé à la dernière seconde des arrêts de jeu (90+5) restera gravé dans l’histoire.

Le sociétaire de l’EFO, qui était pourtant privé de balles, parce qu’esseulé à la pointe de l’attaque burkinabè, a profité d’un long dégagement de sa défense pour se frayer un passage dans le dos de l’arrière garde de l’adversaire pour crucifier le portier ghanéen.

Alors que l’entame de la partie n’était pas favorable aux hommes de Seydou Zerbo Krol qui subissait la pression ghanéenne. Il a fallu que le gardien de but et capitaine des Etalons locaux Aboubacar Sawadogo sorte le grand jeu pour enrailler toutes les velléités offensives des Black Stars locaux. Maccarthy Appiah (6e), Emmanuel Gyamfi (28e), Opoku Agyemang Prince (68e), auraient tout tenté mais le capitaine burkinabè est resté lui-même.

Le milieu burkinabè tenait bon à l’image d’Ismahila Ouédraogo dit NGolo Kanté et Valentin Zoungrana. Un 4-3-3 comme système de jeu proposé par le coach Krol avec un apport défensif des ailiers sur les côtés.

Le seul point noir dans l’équipe burkinabè a été la prestation loin des grands jours du latéral droit Sosso Lagwene Issouf, de l’ailier droit Mody Cissé et du milieu relayeur Shitu Aliou Adjibadé Ayiki.

« Toute victoire est bonne à prendre. Je suis très content cet après-midi. J’ai eu la chance. Mais il va falloir travailler dur pour aborder le match retour avec détermination », a laissé éclater sa joie entrainement des Etalons locaux Seydou Zerbo Krol.

Le buteur du match Yannick Pognongo s’en réjoui également : « cela me fait plaisir de donner la victoire à mon équipe à la dernière minute. Nous avons travaillé dur dans cet effectif pour pouvoir atteindre nos objectifs », a-t-il dit. Il reste néanmoins modeste pour le match retour au stade du 4 Août de Ouagadougou. « Je ne promets rien au match retour mais je demande au public burkinabè de sortir nombreux nous soutenir pour la qualification ».

C’est la seconde fois de suite après 2017 (1-2), que les Étalons locaux battent les Black Stars locaux en éliminatoires du CHAN.

Cette victoire à l’extérieur, place les Étalons locaux en pôle position en attendant le match retour dans un mois. Les phases finales du CHAN se dérouleront au Cameroun en 2020 avec 16 équipes.

Agence d’information du Burkina (AIB)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir