Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)
Madagascar: adoption d’une loi sur le recouvrement des avoirs illicites
G5 Sahel: l’Union européenne renouvelle son soutien à l’institution
Médias: le CSC dispose désormais d'un nouveau matériel de contrôle pour le monitoring

SPORT

Amado Traoré annonce dans le communiqué de presse qui suit, son intention de formuler un recours après l’invalidation de sa candidature à la présidence de la Fédération burkinabè de football.

 «Le vendredi 14 octobre 2016, la commission de réception et de validation des dossiers de candidatures à l’élection de la Fédération burkinabè de football (FBF) s’est réunie pour statuer sur lesdits documents. Il ressort des conclusions des travaux que la liste conduite par le candidat Amado Traoré est invalidée pour certaines pièces non conformes. Face à cette situation, le candidat Amado Traoré et son équipe ont prévu de déposer un recours comme le prévoient les textes.

L’équipe est à pied d’œuvre afin de se conformer auxdits textes. Le candidat Amado Traoré saisit cette occasion pour lancer un appel aux acteurs du football et au public sportif au calme et à la retenue et promet que les choses rentreront dans l’ordre d’ici peu. La campagne, quant à elle, pour la présidence de la FBF se poursuit pour son staff et lui. C’est dans ce sens qu’il réitère une fois de plus son slogan qui veut que le football soit mis au-devant de tout. Cordialement. »

Fait à Ouagadougou le vendredi 14 octobre 2016

Le candidat Amado Traoré

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé