Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SPORT

Malgré sa victoire à domicile (1-0) contre la Mauritanie le vendredi dernier, le Burkina Faso ne sera pas au rendez-vous de la CAN 2019. Ce dimanche 24 mars 2019, le Comité exécutif de la Fédération burkinabè de football (FBF) a animé une conférence de presse pour dresser le bilan de la campagne de l’équipe nationale lors de la phase éliminatoire d’Egypte 2019. En somme, la FBF dit attendre le rapport du sélectionneur national, Paulo Duarte, pour examiner les résultats du Portugais en vue de statuer sur son avenir à la tête de l'équipe nationale.

A l’entame des échanges avec les hommes des médias, le colonel Sita Sangaré, président de la FBF, a rappelé que la génération actuelle des Etalons a offert au Burkina la deuxième et la troisième place à la CAN en 2013 et 2017. «Ne soyons pas ingrats, cette génération de joueurs nous a valu beaucoup de lauriers. Qu’on ne jette pas la pierre à cette génération qui a écrit les plus belles pages du football burkinabè», a-t-il soutenu. Par conséquent, Sita Sangaré invite donc les Burkinabè à se joindre à lui pour remercier les coéquipiers du capitaine Charles Kaboré pour le travail abattu.

Le Burkina manquera certes le rendez-vous continental de 2019 mais pour le président de la FBF, le football burkinabè continuera de se construire. «Cette élimination des Etalons n’est pas la fin du monde et le public se doit d’accepter le verdict final de la compétition», insiste le colonel Sangaré. Le président de la FBF s’aligne à ceux qui croient que la non réussite d’un objectif est une extraordinaire opportunité pour relever les défis futurs. Pour lui, la page des éliminatoires est désormais tournée et l'accent sera désormais mis sur les petites catégories. Pour répondre à cet objectif, des compétitions seront organisées dans les prochains jours au profit des joueurs de ces catégories.

Bientôt une nouvelle équipe nationale

Sur l’avenir du sélectionneur Paulo Duarte, le premier responsable du football burkinabè a indiqué que le comité exécutif de la FBF se penchera bientôt sur la question, bien entendu après avoir reçu le rapport de l’encadrement technique des Etalons. «Nous avions fixé des objectifs au sélectionneur, il est à quelques mois de la fin de son contrat, nous allons tirer les conséquences en temps opportun. Pour l’instant, laissons calmer les ardeurs. Nous allons monter une nouvelle équipe nationale», rassure le colonel Sangaré.

Sur son «difficile» rapport avec la presse nationale, Sita Sangaré remercie l’ensemble de la presse sportive pour son accompagnement «malgré les différences d'approche» et insiste en faisant remarquer qu’il n’a jamais été question pour son équipe et lui, de minimiser le travail des médias dans la promotion du football burkinabè.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir