Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats
Justice: la CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Colombie: au moins 21 personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort

SPORT

Dans le cadre de réalisations d’infrastructures sportives, la FIFA et la FBF ont inauguré le dispositif d’éclairage solaire du terrain de l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO) réalisé grâce à un financement de l’instance mondiale du football. C’était à l’occasion de son séjour à Ouagadougou le 10 janvier 2019.

Plus qu’un premier pas dans le développement des infrastructures au Burkina, c’est aussi une première marche d’un vaste projet de modernisation des infrastructures sportives initié par la Fédération internationale de football association (FIFA). Le projet consiste à éclairer les stades avec des lampadaires solaires pour minimiser les charges liées à l’électricité. Première du genre dans le monde, c’est le stade de l’EFO qui a bénéficié de ce joyau qui était un rêve pour Gianni Infantino, président de la FIFA.

Un projet qui selon le président de la FIFA, va se multiplier au Burkina, en Afrique et dans le monde. Il permettra donc aux jeunes de jouer au football à plein temps et dans de bonnes conditions. Ainsi, même à 21h ce jeudi, les juniors de l’EFO ont pu frapper dans le cuir devant un parterre de supporteurs venus saluer l’initiative. Même si c’est «La reine des stades» qui en est la première bénéficiaire, c’est la jeunesse burkinabè et celle africaine entière qui gagne avec ce projet innovant.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé