Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

SPORT

La Fédération internationale de football association (Fifa) a validé le principe d’une coupe du monde disputée par 48 équipes contre 32 actuellement. Le Conseil de la Fifa a défini les grandes lignes de cette nouvelle formule qui entrera en vigueur lors de l’édition 2026. Celle-ci devrait bénéficier à l’Afrique qui aura au moins neuf représentants en phase finale du tournoi, contre cinq à l’heure actuelle.


Ce 10 janvier 2017, la Fifa a voté une hausse du nombre d’équipes qui vont participer à la plus importante manifestation sportive après les Jeux olympiques d’été. La phase finale de la coupe du monde se jouera certes encore à 32 équipes en 2018 (Russie) et en 2022 (Qatar). A partir de 2026, un quart des pays de la planète disputeront la phase finale avec 48 équipes.

Pour optimiser les chances de qualification des nations très peuplées comme la Chine et l’Inde, la Fifa devrait en outre valider en mai 2017 une nouvelle répartition des places par sous-continent. Elle devrait ainsi accorder à l’Asie deux fois plus de places en phase finale du tournoi. L’Afrique, dans cette nouvelle répartition, est par ailleurs loin d’être lésée. Elle devrait en effet doubler son quota de places, passant de cinq représentants en 2018 et en 2022 à 9 ou 10 par la suite.

Face au casse-tête que pouvait constituer un mondial à 48 équipes, la Fifa a en outre  privilégié une formule avec 16 groupes de 3 équipes (contre 8 groupes de 4 pour le moment), au premier tour. Les deux équipes classées premières dans chaque groupe se qualifieront pour la suite de la compétition. Ce système doit permettre à la coupe du monde de football de ne pas durer plus d’un mois, comme c’est le cas depuis l’édition 1998 en France. Le but n’étant évidemment pas de lasser les amoureux de ballon rond.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé