Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats
Justice: la CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Colombie: au moins 21 personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort

SPORT

Salimata et Tasséré football club (SALITAS FC) du Burkina Faso s’est qualifié ce samedi 22 décembre 2018 au stade du 4 août de Ouagadougou malgré son match nul (0-0) face au club égyptien d’El Masry, en match retour des 16e de finale de la Coupe de la Confédération CAF selon cette dépêche de l'AIB.

«Nous avons débuté quelque chose qu’il fallait terminer », s’est réjoui le coach de Salitas FC Ladji Coulibaly, après la qualification de son équipe samedi à Ouaga. En effet au match aller à Port Saïd (Egypte) les hommes du colonel Yac ont livré un match XXL avec une victoire de 2 buts à 0. Pourtant les Egyptiens ont entamé la rencontre tambour battant en allant chercher haut, les Burkinabè bien en place. Beaucoup d’agressivité de la part des deux équipes jusqu’à ce que le défenseur central d’El Masry, le Burkinabè Mohamed Koffi, laisse filer un ballon, mal négocié par le buteur de Salitas Ilasse Sawadogo (24e).

La seconde période est émaillée de tension après la faute d’Islam Attia sur le capitaine de Salitas Youssouf Barro qui fêtait ses 19 ans. Les deux joueurs écopent d’un avertissement et le jeu se stabilise. Le nonchalant milieu défensif de l’équipe burkinabè Elisée To qui n’a pas du tout brillé dans l’ensemble de la rencontre, avait la balle de but lorsqu’il reçut le caviar de Barro à un quart d’heure de la fin du match.

Mission accomplie pour les académiciens de Salitas qui passent les 16e de finales, où souvent les équipes burkinabè calent en campagne africaine. Les poulains de Ladji Coulibaly qui se hissent au tour de cadrage, devront donc attendre le 28 décembre prochain pour connaitre leur adversaire. Après cette étape, l’objectif du club qui est de jouer les matchs de poule de cette compétition sera atteint.

Agence d'Information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé