Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats
Justice: la CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Colombie: au moins 21 personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort

Le Malgache Ahmad Ahmad (photo: cafonline.com)

SPORT

Le Maroc n’est pas candidat pour remplacer le Cameroun dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui doit se jouer en 2019, fait savoir son ministre en charge des sports. 

«Le Maroc n’avait pas l’intention de présenter sa candidature pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations 2019 et ne le fera pas», a déclaré mercredi 12 décembre le ministre de la Jeunesse et des Sports marocain, Rachid Talbi El Alami, à l’Agence France-Presse.

Il réagissait ainsi aux rumeurs qui inséraient son pays parmi les prétendants pour organiser la CAN 2019, après le retrait de la compétition de football au Cameroun.

Si le Maroc n’organise pas cette CAN, qui le fera? La Confédération africaine de football (CAF) dit avoir reçu «deux ou trois lettres d’intention», dont «l’Afrique du Sud», seul pays du continent à avoir organisé une Coupe du monde (à 32 équipes) en 2010, a précise le président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad.

L’Egypte, avait dans un premier temps refusé d’accueillir la compétition en 2019 pour ne pas entrer en concurrence avec le Maroc. Après la mise au point du royaume chérifien, elle se dit désormais «prête» à organiser l’édition 2019. «L’Egypte est capable d’organiser la compétition et on sera fiers de le faire. Le peuple égyptien est toujours prêt pour des choses pareilles, on a des structures au plus haut niveau, et on a déjà organisé des compétitions», a déclaré mercredi le ministre égyptien des Sports, Ashraf Sobhi, à la chaîne locale ON Sport.  

Après la clôture de l’appel à candidatures le 14 décembre, «tout sera finalisé le 25 décembre pour faire sortir une short list de candidats avec leur évaluation et des notations claires», détaille Ahmad Ahmad.

Le nom du pays hôte devrait être révélé le 9 janvier à l’issue d’une réunion à Dakar.

Le 30 novembre, la CAF a retiré l'organisation de la CAN 2019 au Cameroun, expliquant la décision par les retards dans les travaux d'infrastructures et d'une situation fragile sur le plan sécuritaire. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé