Aujourd'hui,
URGENT
France: explosion dans une rue piétonne à Lyon, six blessés, la piste du colis piégé privilégiée (parquet)
Chine-Burkina: «L’exportation des produits burkinabè vers  le marché chinois a augmenté de 300%» 
Royaume-Uni: la Première ministre Theresa May a annoncé ce vendredi 24 mai qu'elle quitterait ses fonctions le 7 juin prochain
Burkina: la société civile demande aux communes minières de suspendre toute collaboration avec les sociétés minières
Burkina: une performance globale de 63,3% enregistrée par les structures du Premier ministère en 2018
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires

Le Malgache Ahmad Ahmad (photo: cafonline.com)

SPORT

Le Maroc n’est pas candidat pour remplacer le Cameroun dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui doit se jouer en 2019, fait savoir son ministre en charge des sports. 

«Le Maroc n’avait pas l’intention de présenter sa candidature pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations 2019 et ne le fera pas», a déclaré mercredi 12 décembre le ministre de la Jeunesse et des Sports marocain, Rachid Talbi El Alami, à l’Agence France-Presse.

Il réagissait ainsi aux rumeurs qui inséraient son pays parmi les prétendants pour organiser la CAN 2019, après le retrait de la compétition de football au Cameroun.

Si le Maroc n’organise pas cette CAN, qui le fera? La Confédération africaine de football (CAF) dit avoir reçu «deux ou trois lettres d’intention», dont «l’Afrique du Sud», seul pays du continent à avoir organisé une Coupe du monde (à 32 équipes) en 2010, a précise le président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad.

L’Egypte, avait dans un premier temps refusé d’accueillir la compétition en 2019 pour ne pas entrer en concurrence avec le Maroc. Après la mise au point du royaume chérifien, elle se dit désormais «prête» à organiser l’édition 2019. «L’Egypte est capable d’organiser la compétition et on sera fiers de le faire. Le peuple égyptien est toujours prêt pour des choses pareilles, on a des structures au plus haut niveau, et on a déjà organisé des compétitions», a déclaré mercredi le ministre égyptien des Sports, Ashraf Sobhi, à la chaîne locale ON Sport.  

Après la clôture de l’appel à candidatures le 14 décembre, «tout sera finalisé le 25 décembre pour faire sortir une short list de candidats avec leur évaluation et des notations claires», détaille Ahmad Ahmad.

Le nom du pays hôte devrait être révélé le 9 janvier à l’issue d’une réunion à Dakar.

Le 30 novembre, la CAF a retiré l'organisation de la CAN 2019 au Cameroun, expliquant la décision par les retards dans les travaux d'infrastructures et d'une situation fragile sur le plan sécuritaire. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé