Aujourd'hui,
URGENT
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants

SPORT

Dans le cadre du lancement de ses activités, le Cadre international pour les loisirs et le sport (CIL-Sport) a procédé le samedi 7 janvier 2017 au lancement de la première édition du Salon du football de Ouagadougou (Safo). Placé sous le thème : « Enjeux et défis de la formation des jeunes talents », ce salon se veut une plateforme de rencontres et d’échanges des acteurs du football burkinabè, africain voir mondial.



Le Safo, selon son commissaire général, Jean Modeste Ouédraogo, est « une plateforme annuelle de rencontres et d’échanges des acteurs du football burkinabè, africain voire mondial ». Il se veut donc un espace d’échanges sur des thématiques d’actualité, de promotion des clubs, des centres de formation, des joueurs, des arbitres, des journalistes, des managers de clubs et de tous les métiers connexes du football. C’est l’occasion pour les praticiens et les professionnels du « sport roi » de nouer des partenariats fructueux et profiter des bonnes pratiques du football, selon Modeste Ouédraogo.


Prévu pour se tenir au premier trimestre de l’année 2017, le Safo veut aussi contribuer à la professionnalisation du football et permettre aux clubs burkinabè de hisser plus haut le drapeau national. D’où le thème de l’édition 2017 : «Enjeux et défis de la formation des jeunes talents ». Dans le cadre donc de ce lancement, une conférence publique animée par Daouda Sanou a permis aux participants de faire l’état des lieux et faire des propositions dans ce sens.

Pour l’honorable Ismaël Bachir, président de la cérémonie, « le football est un facteur unificateur qui peut donner un ouf de soulagement au peuple burkinabè qui revient de loin ». C’est donc à juste titre que le député a invité tous les amoureux du ballon rond de soutenir l’initiative et le football burkinabè en particulier.

Laurent Blaise Ouédraogo, représentant le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), parrain de l’évènement, dit être fier de l’initiative et encourage sa pérennisation. Pour le représentant du président Sita Sangaré, « les échanges qui se mèneront au cours des activités prévues dans le cadre de ce salon, contribueront à l’impulsion de la politique de relève de la FBF ».

En attendant de retrouver tous les acteurs du football à ce salon premier du genre dans la sous-région, les regards sont tournés vers Libreville où les Etalons du Burkina devront batailler dur pour défendre les couleurs nationales à l’occasion de la CAN Gabon 2017.


Abel Azonhandé 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé