Aujourd'hui,
URGENT
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018
Ouagadougou: une formation tactique entraînera «des explosions bruyantes» le jeudi 15 novembre (ministère de la sécurité)
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)

SPORT

La 7e édition du tournoi de l’avenir du football féminin a connu son apothéose ce dimanche 4 novembre 2018 à Ouagadougou. Au terme de cette compétition qui vise à promouvoir le football féminin, c’est la formation de l’Union sportive des forces armées (Usfa) qui est montée sur la plus haute marche du podium.

Démarrée le 30 septembre dernier, la finale de la 7e édition du tournoi de l’avenir du football féminin a opposé l’USFA et les Etincelles de Ouagadougou. 7e du genre, ce tournoi selon sa promotrice, l’ex internationale burkinabè Habibou Sana représentée par Rockia Sini, a pour objectif de promouvoir le football féminin et mobiliser les femmes autour du cuir rond. Pour Rockia Sini, l’avenir est radieux pour le football féminin au Burkina. Elle invite les uns et les autres à y accorder un intérêt particulier.

D’entrée de jeu, les filles de l’Usfa ont montré leur ambition: repartir avec dame coupe. Cette volonté sera récompensée grâce à un but en première mi-temps. A la reprise, les Etincelles de Tanghin prennent la mesure de l’enjeu et redouble d’effort. Leur combativité finie par payer. Après un score nul (1-1) aux termes du temps réglementaire, l’Usfa l’emporte aux tirs aux buts (5-4).

En préparation pour le championnat national, les filles de l’Usfa estiment que cette compétition est la bienvenue pour l’entame du championnat. Elles entendent rafler tous les trophées au cours de cette saison 2018-2019. Mariam Ouédraogo, la capitaine des Etincelles estime que c’est la chance qui n’était pas de leurs côtés. Sinon pour elle, le match était assez équilibré et les deux équipes se valaient. «C’est un tournoi qui fait la promotion du football féminin mais il nous apporte beaucoup dans la préparation du championnat», ajoute-t-elle.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir