Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouverneur de l’Est met en garde les individus qui veulent «entraver la liberté d'action des troupes» de l'opération Otapuanu
Brésil: l'ancien président brésilien Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption
Nouvelle-Zélande: le pays interdit la vente de fusils d'assaut et semi-automatiques en réponse à l'attaque de Christchurch qui a fait 50 morts
Mozambique: 15 000 personnes encore menacées après le passage du cyclone Idai
Centrafrique: un accord trouvé entre le pouvoir et les groupes armés
Burkina: des membres du Conseil de sécurité des Nations unies annoncés à Ouagadougou le 24 mars prochain
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir

SPORT

Le coureur burkinabè Mathias Sorgho a remporté ce dimanche 4 novembre 2018, la 31e édition du tour cycliste international du Faso, malgré la victoire d’étape du Belge De Boes Timmy, courue entre Zorgho et Ouagadougou (127,200 km avec circuit).

Selon l'Agence d'information du Burkina (AIB), Mathias Sorgho a bouclé les 1171,300 km de distance totale de la compétition en 28h22mn42sec soit une moyenne de 41,266km/h. Il a creusé un écart de 13 secondes d’avec son poursuivant immédiat, le Néerlandais Handgraaf Sjors.

Mais c’est le Belge De Boes Timmy qui a assuré le spectacle à l’arrivée de la 10e et dernière étape du tour, à l’arrivée de Ouagadougou, après les 6 tours de piste. Le Belge a été conquérant dans le sprint final devant l’Allemand Hermann Keller, le maillot vert de l’épreuve.

Pourtant après le premier sprint intermédiaire de Nagreongo remporté par l’Ivoirien Karamoko Bamba, Dan Craven de la Belgique s’était fait remarquer à Ouagadougou, lorsqu’il sorti solitairement vainqueur des deux derniers points chauds du critérium. Le coureur belge lessivé à deux tours de l’arrivé, a été rejoint par le peloton, plaçant les sprinters aux avant-postes. Et c’est son compatriote De Boes qui a déposé tout le monde à l’arrière avant de lever les bras pour célébrer sa 3evictoire d’étape individuelle.

Au classement général par équipe, c’est la Team Flanders de la Belgique qui s’est hissée en tête devant le Burkina Faso avec 6 secondes d’écart. Seydou Bamogo du Burkina Faso a réussi à conserver son maillot rose des points chauds devant son compatriote Paul Daumont. Avec cette victoire de Mathias Sorgho, le Burkina Faso a remporté à 15 reprises en 31 éditions, le Tour international du Faso.

Agence d'information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé