Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SPORT

Le coureur burkinabè Mathias Sorgho a remporté ce dimanche 4 novembre 2018, la 31e édition du tour cycliste international du Faso, malgré la victoire d’étape du Belge De Boes Timmy, courue entre Zorgho et Ouagadougou (127,200 km avec circuit).

Selon l'Agence d'information du Burkina (AIB), Mathias Sorgho a bouclé les 1171,300 km de distance totale de la compétition en 28h22mn42sec soit une moyenne de 41,266km/h. Il a creusé un écart de 13 secondes d’avec son poursuivant immédiat, le Néerlandais Handgraaf Sjors.

Mais c’est le Belge De Boes Timmy qui a assuré le spectacle à l’arrivée de la 10e et dernière étape du tour, à l’arrivée de Ouagadougou, après les 6 tours de piste. Le Belge a été conquérant dans le sprint final devant l’Allemand Hermann Keller, le maillot vert de l’épreuve.

Pourtant après le premier sprint intermédiaire de Nagreongo remporté par l’Ivoirien Karamoko Bamba, Dan Craven de la Belgique s’était fait remarquer à Ouagadougou, lorsqu’il sorti solitairement vainqueur des deux derniers points chauds du critérium. Le coureur belge lessivé à deux tours de l’arrivé, a été rejoint par le peloton, plaçant les sprinters aux avant-postes. Et c’est son compatriote De Boes qui a déposé tout le monde à l’arrière avant de lever les bras pour célébrer sa 3evictoire d’étape individuelle.

Au classement général par équipe, c’est la Team Flanders de la Belgique qui s’est hissée en tête devant le Burkina Faso avec 6 secondes d’écart. Seydou Bamogo du Burkina Faso a réussi à conserver son maillot rose des points chauds devant son compatriote Paul Daumont. Avec cette victoire de Mathias Sorgho, le Burkina Faso a remporté à 15 reprises en 31 éditions, le Tour international du Faso.

Agence d'information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir