Aujourd'hui,
URGENT
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants
Economie: le prix Nobel d'économie a été attribué à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer
Tunisie: l'universitaire Kaïs Saïed élu président au second tour de la présidentielle (Sondages)
Nobel: le prix Nobel de la paix attribué au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed
Tunisie: la justice a décidé de libérer le candidat à la présidentielle Nabil Karoui, en détention pour des soupçons de fraude fiscale
Fonds mondial: le montant des 14 milliards de dollars pour éradiquer le Sida, la tuberculose et le paludisme d'ici à 2030 a été atteint
Littérature: les Nobel de littérature 2018 et 2019 attribués à la Polonaise Olga Tokarczuk et à l’Autrichien Peter Handke
Fonds mondial: le Burkina Faso s’engage pour un montant d’un million de dollars soit près de 595 millions de FCFA
Ouagadougou: une importante quantité de déchets biomédicaux saisie par la Police municipale
Burkina: le collectif des syndicats de l’aéronautique civile suspend son mot d’ordre de grève de 48 heures ( du 11 au 12 octobre)

SPORT

Démarré le 12 août dernier, la 4e édition du tournoi de maracana Fair play a connu son apothéose le 14 octobre 2018 avec la victoire de Papa FC sur son homologue du Faso club (3-0).

Ce tournoi selon son promoteur, Alex Ouéddouda, est né il y a quatre ans de l’idée de voir la jeunesse de Samandin, un quartier de Ouagadougou réunie autour du ballon rond. Au fil des années, la compétition s’est étendue aux différents quartiers de la ville. Pour cette édition 2018, ce sont au total 40 équipes qui ont pris part à la compétition. Puissant outil de renforcement des liens sociaux, de promotion des idéaux de paix, de fraternité, de solidarité, de non-violence, de tolérance et de justice, ce tournoi vise donc selon son promoteur, à promouvoir la solidarité et la cohésion sociale dans la ville de Ouagadougou.

Autour de M. Ouéddouda, c’est toute la jeunesse de Samandin qui a pris d’assaut le stade du lycée Bambata qui a abrité la finale. Devant autorités politico-administratives, coutumières et religieuses dont le Kamsonghin Naaba, les deux équipes ne se sont pas fait prier pour produire le spectacle tant attendu par les supporters venus nombreux. Au terme de la finale, Papa FC est venu à bout de Faso club sur le score de 3-0. Dicko Ibrahim est quant à lui le meilleur joueur du tournoi et Boureima Ouédraogo, meilleur buteur avec 6 buts.

De quoi satisfaire le promoteur qui aurait souhaité la présence de l’entraîneur national des Étalons footballeurs pour dénicher de nouveaux talents. «Mon ambition est de voir une jeunesse épanouie autour du ballon rond afin que notre équipe nationale puisse également être étoffée par ces nouveaux talents», foi de M. Ouéddouda. Aussitôt la 4e édition fini, le comité d’organisation est déjà à pied d’œuvre pour la 5e édition qui selon Alex Ouéddouda, connaîtra des innovations majeures.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé