Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

SPORT

La cérémonie de récompense des meilleurs acteurs du Fasofoot qui a pour but de mettre en valeur les footballeurs locaux et de rendre le championnat national de football plus attractif s’est déroulée ce jeudi 26 juillet 2018 à Ouagadougou. Aux termes d’une soirée féérique, c’est le «goléador» de l’Association sportive des fonctionnaires de Bobo-Dioulasso (ASFB), Cheick Djibril Ouattara qui a été sacré Sabot d’or 2018.


En plus de s’ouvrir aux pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à cette édition, le Sabot d’or 2018 a ouvert une fenêtre à travers la sensibilisation sur les bonnes pratiques en termes de sécurité routière. C’est ainsi que des personnes influentes dans le sport et dans la société ont été identifiées et fait ambassadeurs Sabot d’or, pour aider et accompagner le commissariat général du Sabot d’or pour la sensibilisation sur le civisme dans la circulation routière. Il s’agit de Bouraima Maiga, directeur sportif du centre de formation Salitas ; de Alino Faso, communicateur, présentateur de spectacles et de cérémonies et activiste sur les réseaux sociaux et Raïssa Compaoré, journaliste à la radio la Voix du parlement et activiste sur les réseaux sociaux.

Une démarche qui a été très appréciée par Adama Kanazoé, conseiller spécial à la présidence du Faso et parrain de cette édition. Pour lui, c’est la preuve que la jeunesse burkinabè est consciente et prend son destin en main. «C’est le lieu pour moi d’inviter les décideurs et les partenaires à accompagner de telles initiatives des jeunes», a lancé le conseiller. Adama Kanazoé s’est dit également ému par le fait que des jeunes journalistes sportifs reconnaissent les mérites de leurs ainés à travers des prix. «Cela démontre que la transition générationnelle se fait déjà dans le milieu sportif», a ajouté M. Kanazoé.

Le monde sportif n'a pas marchandé sa présence

Mais il n’a pas été facile pour le bébé Sabot d’or de voir le jour. L’arbre ne cachant pas la forêt, Issiaka Ilboudo, son promoteur, s’est dit rassurer par les propos du parrain. «Ça a été très dur pour nous de mobiliser les ressources financières mais croyant en la pertinence de notre initiative, nous avons tenu jusqu’au bout pour honorer les meilleurs acteurs du monde sportif», confie M. Ilboudo. Issiaka Ilboudo qui envisage grand pour la prochaine édition, appelle les partenaires étatiques et non étatiques à soutenir l’évènement. Il faut noter que le maillot floqué du nombre de but marqué par Cheick Djibril Ouattara, meilleur buteur du Fasofoot 2018 a été acheté à 150.000 FCFA. Un maillot tout en or que le lauréat et l’acquéreur ont apprécié à sa juste valeur.

Palmarès Sabot d’or

Sabot d’hommage : feu Yorou Saidi, fervent supporters des Etalons et de l’ASFA Yennenga
Sabot d’honneur : Siriki Dramé, journaliste sportif à la RTB/Radio
Sabot d’honneur : Victorien Marie Hien, journaliste sportif à la RTB/Télé
Sabot d’honneur : Paul Kouka Gasbéogo, journaliste RTB/Radio rurale
Sabot d’honneur : Les éditions le Pays
Sabot d’honneur : le Club des observateurs de football
Ambassadeurs Sabot d’or : Bouraima Maiga, directeur sportif du centre de formation Salitas
Ambassadeur Sabot d’or : Alino Faso, communicateur, présentateur de spectacles et de cérémonies et activiste sur les réseaux sociaux
Ambassadeur Sabot d’or : Raïssa Compaoré, journaliste à la radio la Voix du parlement et activiste sur les réseaux sociaux
Sabot de la meilleure attaque du Fasofoot : ASFB (38 buts)
Sabot de la meilleure défense du Fasofoot : ASFB (18 buts encaissés)
Sabot de l’innovation et de la créativité : SALITAS FC
Sabot du meilleur buteur du Fasofoot 2018 : Cheick Djibril Ouattara de l’ASFB (15 buts)
Sabot du meilleur intermédiaire sportif (agent de joueur) : Bouraima Maiga, directeur sportif du centre de formation Salitas
Sabot du meilleur joueur burkinabè de l’espace CEDEAO : Amed Simba Touré (Asec Mimosas)
Sabot du meilleur joueur étranger du Fasofoot : Cyrille N’Guessan Koffi (ASFA Yennenga)
Sabot du meilleur gardien du Fasofoot 2018 : Aboubacar Sawadogo (RCK)
Sabot du meilleur espoir : Vital Ouédraogo (Salitas FC)
Sabot du meilleur entraineur du Fasofoot 2018 : Orcar Barro (ASFB)
Sabot d’or 2018 : Cheick Djibril Ouattara

 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé