Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»

SPORT

En route pour la Coupe d’Afrique des nations juniors Niger 2019, les Etalons juniors ont battu leurs homologues du Gabon par le score de 3 buts à 1 ce samedi 14 juillet 2018 au stade du 4 août de Ouagadougou. Les Etalons devront consolider cette victoire au match retour dans deux semaines à Libreville pour se qualifier pour la phase finale qui se déroulera au Niger.


A l’entame de cette rencontre du dernier tour des éliminatoires de la CAN Niger 2019, les Etalons juniors ont d’entrée de jeu, pris la mesure de l’enjeu en marquant dès la 3è mn de jeu grâce à Jean-Fiacre Kouamé Botué sur une remise de de Abdoul Fessal Tapsoba dans la surface de réparation. 6mn plus tard, Abdoul Fessal Tapsoba inscrit le second but, permettant ainsi aux poulains de Séraphin Dargani l’entraineur, de prendre l’avantage sur leurs adversaires du jour. Mais à la 32è mn de jeu, le Gabon égalise grâce à Eric Jospin Biyoghe Bekalé. Fouettés dans leur amour propre, les Etalons juniors corsent l’addition par Abdoul Fessal Tapsoba, signant ainsi son doublé. Le score en restera là jusqu’à la pause.

A la reprise, les Gabonais reviennent avec beaucoup plus d’envie de revenir au score. Mais c’est sans compter avec  Mohamed Zegué Traoré, le gardien de but burkinabè qui malgré la fébrilité de sa défense, enraille toutes les offensives gabonaises. A la 85è mn de jeu, les Gabonais obtiennent un pénalty qui ne sera «malheureusement» pas transformé par Richard Fadh Moubeti Nazengue.

Pour Séraphin Dargani, le scénario était bien préparé. «Nous avons démarré en 4-4-2 parce que nous tenions à marquer pour que l’adversaire doute un peu. Il n’y a jamais de match facile et les amoureux du football doivent le comprendre. Nous allons corriger les erreurs pour le match retour», a rassuré le coach des Etalons juniors.

Pour sa part, Anicet Yala, l’entraineur des Gabonais estime qu’il était en face d’une «formidable» équipe burkinabè. «Nous avons été déstabilisé dès l’entame du jeu à cause des deux premiers buts mais nous allons travailler en conséquence pour le match retour», a laissé entendre le sélectionneur gabonais.   
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir