Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré

Les membres du CNO du Tour du Faso

SPORT

La 31è édition du Tour du Faso se tiendra du 26 octobre au 4 novembre 2018. A quelques mois de cet évènement qui captive le monde de «la petite reine», le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou a procédé ce vendredi 13 juillet 2018, à l’installation du comité national d’organisation.


Pour Daouda Azoupiou, les objectifs de ce 31è Tour du Faso sont clairs : faire passer le Tour du Faso de 2.0 à 2.1 afin que ce Tour puisse apporter sa part de contribution à l’économie nationale. Et pour y arriver, le ministre des Sports et des Loisirs après avoir installé le CNO, a donné des orientations aux membres du comité. «Nous devons changer de fusil d’épaule dans les comportements et les manières de faires dans l’organisation du Tour du Faso. Il n’est plus question que le Tour du Faso puisse continuer d’évoluer sur le plan social et que nous trainions des ardoises à sa fin», a laissé entendre le ministre des Sports.

Travailler dans la transparence, faire appel à des compétences et limité le nombre des membres des commissions selon les besoins, travailler à une prestation de qualité des prestataires de service, améliorer le traitement des participants etc., telles sont entre autres, les consignes données par le ministre Azoupiou à l’équipe organisatrice du Tour du Faso. Comme accompagnement, le ministre a promis que l’enveloppe du gouvernement sera revue à la hausse et que les différents sponsors ont été approchés pour une éventuelle augmentation de leur contribution.

Pour sa part, Yasnemanegré Sawadogo, président du CNO dit mesurer la portée de la tâche. «Nous mettrons tout en œuvre pour réussir cette mission qui nous a été confiée. Nous n’avons pas attendu notre installation pour commencer le travail. Le secrétariat permanent du Tour du Faso a déjà mené des actions. Il s’agira pour nous donc de les peaufiner», a promis M. Sawadogo. 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé