Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

Les membres du CNO du Tour du Faso

SPORT

La 31è édition du Tour du Faso se tiendra du 26 octobre au 4 novembre 2018. A quelques mois de cet évènement qui captive le monde de «la petite reine», le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou a procédé ce vendredi 13 juillet 2018, à l’installation du comité national d’organisation.


Pour Daouda Azoupiou, les objectifs de ce 31è Tour du Faso sont clairs : faire passer le Tour du Faso de 2.0 à 2.1 afin que ce Tour puisse apporter sa part de contribution à l’économie nationale. Et pour y arriver, le ministre des Sports et des Loisirs après avoir installé le CNO, a donné des orientations aux membres du comité. «Nous devons changer de fusil d’épaule dans les comportements et les manières de faires dans l’organisation du Tour du Faso. Il n’est plus question que le Tour du Faso puisse continuer d’évoluer sur le plan social et que nous trainions des ardoises à sa fin», a laissé entendre le ministre des Sports.

Travailler dans la transparence, faire appel à des compétences et limité le nombre des membres des commissions selon les besoins, travailler à une prestation de qualité des prestataires de service, améliorer le traitement des participants etc., telles sont entre autres, les consignes données par le ministre Azoupiou à l’équipe organisatrice du Tour du Faso. Comme accompagnement, le ministre a promis que l’enveloppe du gouvernement sera revue à la hausse et que les différents sponsors ont été approchés pour une éventuelle augmentation de leur contribution.

Pour sa part, Yasnemanegré Sawadogo, président du CNO dit mesurer la portée de la tâche. «Nous mettrons tout en œuvre pour réussir cette mission qui nous a été confiée. Nous n’avons pas attendu notre installation pour commencer le travail. Le secrétariat permanent du Tour du Faso a déjà mené des actions. Il s’agira pour nous donc de les peaufiner», a promis M. Sawadogo. 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir