Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

SPORT

Lors du 68e congrès de la FIFA ce mercredi 13 juin 2018  à Moscou, le trio Etats-Unis/Canada et le Mexique a été désigné pour l’organisation du mondial 2026. Ce trio remporte ainsi la mise au détriment du Maroc à la veille du mondial Russie 2018.


Avec 67% des voix, le trio États-Unis/Canada/Mexique, rassemblé sous la bannière «United 2026», a été désigné comme organisateur du mondial lors du 68e congrès de la FIFA organisé ce mercredi à Moscou dans la capitale Russe. Après 32 ans d’attente, la coupe du monde 2026 va repasser par les États-Unis. Le Maroc, challenger avec 33%, échoue de fait à obtenir l’organisation de la coupe du monde pour la cinquième fois après 2010, 2006, 1998 et 1994, où il avait perdu au profit des États-Unis.

L’argument financier du trio américain, qui promet d’organiser «la coupe du monde la plus lucrative de l’histoire» avec 14 milliards de dollars de recettes prévues (contre cinq milliards nets revenant à la FIFA pour le Maroc), a convaincu les votants. Les infrastructures du trio, plus nombreuses et moins anciennes, ont également pesé dans la balance : 17 stades sont déjà prêts à accueillir ce mondial.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir