Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré
Burkina: le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) appelle à « l’union sacrée pour la défense de la patrie »
OIF: la Rwandaise Louise Mushikiwabo désignée secrétaire générale par concensus
Espace: Atterrissage d'urgence d'une capsule Soyouz après un problème au décollage, les deux astronautes sortent indemnes (RFI)
Burkina: la famille du Dr Eliott captif depuis 1000 jours  lance un appel à ses ravisseurs
Diplomatie: Julie Payette, Gouverneure générale du Canada effectuera une visite d'Etat au Burkina Faso du 23 au 26 Octobre 2018
Mali: poursuite de la grève illimitée des magistrats après 11 semaines de débrayage

SPORT

Après Abidjan, les Etalons boulistes ont encore fait parler d’eux à la première édition de l’Open international de Dakar tenu du 11 au 13 mai 2018.


Tout comme au Tournoi international de pétanque d’Abidjan, l’équipe A des Etalons boulistes a été éliminée en 1/8 finale (13-2), cette fois par la Côte d’Ivoire. Il faut noter que la triplette ivoirienne était composée de joueurs béninois, nigérien et ivoirien. Sur 16 pays engagés, le Burkina était présent avec trois équipes dans cette compétition. Si l’équipe A a eu le mérite de se classer 9è, l’équipe B elle, s’est classée 17è et l’équipe C quant à elle, a occupé la 18è place.

Macaire Kaboré, président de la Fédération burkinabè de pétanque juge cette expédition de moins fructueuse même s’il estime que l’équipe nationale du Burkina mérite mieux que ce résultat au vu de sa forme actuelle. Toutefois, le premier responsable de la pétanque au Faso croit dur comme fer à une meilleure prestation des nôtres au Tournoi international de la Cedeao qui se tiendra en juin prochain à Ouagadougou. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé