Aujourd'hui,
URGENT
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)

SPORT

Le sprinter burkinabè Abdoul Aziz Nikiéma a remporté dimanche la 27e édition du tour international du Togo, malgré la victoire de la 6e étape du Belge Cordeel Sander qui a devancé au sprint le Français Mickael Danet sur la ligne d’arrivée du critérium de Lomé.

Sander a remporté l’étape en 1h48mn29sec soit une vitesse moyenne de 44,246km/h dans ce critérium de Lomé distant de 80 km.

Abdoul Aziz est arrivé 3e dans ce sprint groupé et garde son maillot jaune qu’il conquit depuis la première étape. Il maintient son écart de 4 secondes sur son challenger belge Sander. Il a parcouru les 616,800km de distance de course totale en 15h53mn37sec soit une moyenne de 38,808km/h.

Les coureurs belges n’auront pas réussi à mettre en difficulté Abdul Aziz Nikiema lors de cette dernière étape. Malgré différentes tentatives belges et ivoiriennes, toute l’équipe du Burkina Faso a su contrôler la course afin d’offrir cette victoire au favori de l’édition 2018 Aziz Nikiéma.

Il faut noter sur cette 27ème édition, le bon comportement du jeune coureur Ivoirien Bamba Karamoko (meilleur jeune) et du Malien Yaya Diallo, élu plus combatif de l’épreuve.

Source: Agence d'information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé