Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»
Vatican: le pape François se rendra aux Emirats arabes unis en février 2019 où il participera à une rencontre inter-religieuse
G5 Sahel: plus de 1 300 milliards de F CFA (2 milliards d'euros) mobilisés pour le financement du programme d’investissements prioritaires
Rwanda: l'opposante Diane Rwigara et sa mère acquittées d'incitation à l'insurrection
Burkina Faso: la justice française autorise l'extradition de François Compaoré, frère cadet de Blaise Compaoré, poursuivi dans l'affaire Norbert
Burkina: les syndicats de l'éducation appellent les enseignants à suspendre de toute forme d’évaluation pour compter de ce lundi 3 décembre
Région de l'Est: la gendarmerie déjoue une embuscade et abat 6 assaillants sur l’axe Fada-Bougui (lefaso.net). 
Etats-Unis: le 41e président américain, George H. W. Bush, est décédé ce vendredi 30 novembre 2018 à l'âge de 94 ans

SPORT

Le sprinter burkinabè Abdoul Aziz Nikiéma a remporté dimanche la 27e édition du tour international du Togo, malgré la victoire de la 6e étape du Belge Cordeel Sander qui a devancé au sprint le Français Mickael Danet sur la ligne d’arrivée du critérium de Lomé.

Sander a remporté l’étape en 1h48mn29sec soit une vitesse moyenne de 44,246km/h dans ce critérium de Lomé distant de 80 km.

Abdoul Aziz est arrivé 3e dans ce sprint groupé et garde son maillot jaune qu’il conquit depuis la première étape. Il maintient son écart de 4 secondes sur son challenger belge Sander. Il a parcouru les 616,800km de distance de course totale en 15h53mn37sec soit une moyenne de 38,808km/h.

Les coureurs belges n’auront pas réussi à mettre en difficulté Abdul Aziz Nikiema lors de cette dernière étape. Malgré différentes tentatives belges et ivoiriennes, toute l’équipe du Burkina Faso a su contrôler la course afin d’offrir cette victoire au favori de l’édition 2018 Aziz Nikiéma.

Il faut noter sur cette 27ème édition, le bon comportement du jeune coureur Ivoirien Bamba Karamoko (meilleur jeune) et du Malien Yaya Diallo, élu plus combatif de l’épreuve.

Source: Agence d'information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir