Aujourd'hui,
URGENT
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)

SPORT

L’association Vision foot et loisirs est une structure de jeunes burkinabè qui aiment le sport et qui croient en ses multiples vertus tant sur le plan physique que socio-économique. Elle entend donc faire du sport, un vecteur de cohésion sociale à travers les «J.O inter services» le 6 avril 2018 au palais de la culture Jean-Pierre Guingane de Ouagadougou.


Pour le lancement de ses activités, l’association Vision foot et loisirs organise sous le parrainage du ministre en charge de la Jeunesse, Smaila Ouédraogo, la 1ère édition des «J.O inter services» à Ouagadougou. Cette compétition regroupera une cinquantaine de services publics, privés et des partenaires au développement à travers le maracana de nuit, des jeux de société (pétanque, jeux de dame, cartes, ludo, scrabble etc.). La promotion du sport interservices s’inscrit ainsi dans le cadre stratégique de cette association qui a défini la pratique régulière des activités sportives comme l’un de ses objectifs primordiaux.

Pour Narcisse Ouédraogo président de ladite association, «Une société dans laquelle est ancrée une vie sportive, développe des vertus telles que l’insertion, l’intégration, la solidarité, la sociabilité, l’égalité des chances, la santé…» «La société a besoin du sport pour lutter contre les dérives telles que la discrimination, les violences, les incivilités et l’incivisme. Le sport reste et demeure donc un facteur de rapprochement en ce sens qu’il permet aux acteurs de se côtoyer librement», fait remarquer M. Ouédraogo.

Pour cette première édition, les vainqueurs repartiront avec des trophées et des enveloppes allant de 10.000 FCFA à 250.000 FCFA. Sur le plan de la sécurité, les organisateurs rassure qu’en plus de participer à la compétition, la police nationale et l’armée ainsi que d’autres structures ont été mis à contribution pour le bon déroulement de l’évènement.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé