Aujourd'hui,
URGENT
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde

SPORT

La Fédération internationale de football association (FIFA) vient de dévoiler ce jeudi 15 février son classement mensuel des sélections nationales de football. Si ledit classement est toujours dominé par l’Allemagne, il a connu un chamboulement au niveau des pays africains. Les poulains de Paulo Duarte pointent à la 57e place mondiale et du coup régressent de 13 places.

La sélection nationale burkinabè est en chute libre au niveau du classement des nations de foot. Alors qu’ils étaient classés 6e africain et 44e au plan mondial, Charles Kaboré et ses coéquipiers, pour ce mois de février ont été rétrogradés au 9e rang africain (57e mondial). A l’échelle continentale, la Tunisie (23e mondial) mène toujours les débats devant le Sénégal (27e). 

La bonne affaire de ce classement mensuel est à la solde de la République Démocratique du Congo, qui complète le podium africain (39e mondial), devant le Maroc et l’Egypte. Par ailleurs, l’Allemagne mène toujours la danse devant le Brésil et le Portugal. En clair, aucun changement majeur n’est à signaler dans le top 10, comparativement au classement du mois de janvier.  

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé