Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

SPORT

Les Etalons locaux du Burkina Faso qui jouent ce mercredi 24 janvier 2018 leur 3e match du championnat d’Afrique des nations (Chan) à Tanger face aux Lions indomptables locaux du Cameroun, veulent terminer ces matchs de poule par une victoire, même si la qualification pour les ¼ de finale reste mince.

Selon l’Agence d’Information du Burkina (AIB) qui cite le gardien et capitaine de la sélection locale burkinabè, Aboubacar Sawadogo, les joueurs burkinabè pour ce dernier match de poule vont  jouer sans « se mettre une quelconque pression ».

«Même si on ne se qualifie pas, on prie pour finir avec une victoire. J’ai dit à mes coéquipiers que nous n’avons plus notre destin entre les mains et qu’il est inutile de se mettre une quelconque pression » a dit le capitaine burkinabè. «Si on élimine la pression et qu’on joue tranquillement, on peut avoir gain de cause », a-t-il ajouté  tout en projetant sur l’avenir : «Ce Chan nous apporté quelque chose individuellement et collectivement. C’est une vitrine pour les joueurs. On espère que des recruteurs ont suivi la compétition et que nous avons tapé dans l’œil d’un recruteur».

Les Etalons locaux arrivés à Tanger ce dimanche, sont en pleine répétition de gammes pour atteindre les objectifs escomptés. En deux matchs,  les poulains de Drissa Malo Saboteur ont enregistré un nul face à l’Angola (0-0) et une défaite contre le Congo (0-2). Les Etalons rencontrent les Lions indomptables locaux pendant qu'au même moment, les Palancas Negras croiseront les Diables rouges. Dans ce groupe D c’est le Congo (6 points+3) qui occupe la première place, suivi de l’Angola (4 points+1), du Burkina Faso (1 point-2) et du Cameroun (0 point-2).

Source : Agence d’Information du Burkina

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé