Aujourd'hui,
URGENT
Colombie: au moins huit personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération

SPORT

Les Etalons locaux du Burkina joue gros ce samedi 20 janvier 2018 à Agadir au Maroc. Dans le cadre du Championnat d’Afrique des nations qui se tient du 13 janvier au 4 février au Maroc, les poulains de l’entraineur Drissa Traoré dit Saboteur doivent absolument gagner le match face aux Diables rouges locaux du Congo pour espérer aller au second tour.


Dans cette rencontre de samedi les Congolais ont une longueur d’avance sur les Burkinabè pour avoir gagné leur premier match face au Cameroun. Pour avoir fait match nul (0-0) face à l’Angola, les hommes de Saboteur ont désormais le dos au mur et devront jouer leur va-tout dans cette opposition avant d’affronter le Cameroun à la dernière journée. Face à la presse ce vendredi, Saboteur dit avoir pris la mesure de la tâche qui attend ses joueurs. Il faudra non seulement gagner mais aussi avec la manière pour faire oublier cette débâcle des nôtres lors de la première journée.    

«L'équation de demain c'est de jouer, de se battre et de gagner. Nous allons faire des retouches. On va aussi récupérer les blessés et un joueur suspendu. Nous aurons donc notre équipe type. Le Congo vient avec sa détermination, le Burkina vient aussi avec sa détermination. A nous de savoir tirer profit des faiblesses du Congo et exploiter nos forces. On verra demain», a laissé entendre Saboteur.

Pour sa part, l'entraîneur des Diables rouges du Congo, Barthélemy Ngatsono, considère ce match face aux Etalons de capital : «Le plus long chemin commence par le premier pas. Nous avons déjà oublié cette victoire contre le Cameroun. Nous sommes concentrés sur le match le plus capital, celui contre le Burkina demain. On ne peut pas juger une équipe sur un match. Le Burkina, malgré son nul, est à respecter, surtout qu'il joue sa dernière carte. A nous de jouer pour ne pas avoir des regrets à la fin.»

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé