Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SPORT

Les Etalons locaux du Burkina joue gros ce samedi 20 janvier 2018 à Agadir au Maroc. Dans le cadre du Championnat d’Afrique des nations qui se tient du 13 janvier au 4 février au Maroc, les poulains de l’entraineur Drissa Traoré dit Saboteur doivent absolument gagner le match face aux Diables rouges locaux du Congo pour espérer aller au second tour.


Dans cette rencontre de samedi les Congolais ont une longueur d’avance sur les Burkinabè pour avoir gagné leur premier match face au Cameroun. Pour avoir fait match nul (0-0) face à l’Angola, les hommes de Saboteur ont désormais le dos au mur et devront jouer leur va-tout dans cette opposition avant d’affronter le Cameroun à la dernière journée. Face à la presse ce vendredi, Saboteur dit avoir pris la mesure de la tâche qui attend ses joueurs. Il faudra non seulement gagner mais aussi avec la manière pour faire oublier cette débâcle des nôtres lors de la première journée.    

«L'équation de demain c'est de jouer, de se battre et de gagner. Nous allons faire des retouches. On va aussi récupérer les blessés et un joueur suspendu. Nous aurons donc notre équipe type. Le Congo vient avec sa détermination, le Burkina vient aussi avec sa détermination. A nous de savoir tirer profit des faiblesses du Congo et exploiter nos forces. On verra demain», a laissé entendre Saboteur.

Pour sa part, l'entraîneur des Diables rouges du Congo, Barthélemy Ngatsono, considère ce match face aux Etalons de capital : «Le plus long chemin commence par le premier pas. Nous avons déjà oublié cette victoire contre le Cameroun. Nous sommes concentrés sur le match le plus capital, celui contre le Burkina demain. On ne peut pas juger une équipe sur un match. Le Burkina, malgré son nul, est à respecter, surtout qu'il joue sa dernière carte. A nous de jouer pour ne pas avoir des regrets à la fin.»

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir