Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré
Burkina: le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) appelle à « l’union sacrée pour la défense de la patrie »
OIF: la Rwandaise Louise Mushikiwabo désignée secrétaire générale par concensus
Espace: Atterrissage d'urgence d'une capsule Soyouz après un problème au décollage, les deux astronautes sortent indemnes (RFI)

SPORT

Suite au match entre le Rail club du Kadiogo et l’Union sportive de la Médina d’Alger le 18 mars 2017 au stade du 4 août de Ouagadougou sanctionné par quelques violences, le jury disciplinaire de la CAF vient de donner sa décision.



Le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) a donné sa décision concernant le match susmentionné. Le club burkinabè écope de trois amendes comme suit :
1- $5.000 dollar pour les jets de projectiles,
2- $5.000 dollar pour le comportement de l’entraineur et le staff technique du club,
3- $20.000 dollar pour le comportement agressif et antisportif des spectateurs du terrain et l’agression envers la délégation algérienne ainsi que pour la défaillance sécuritaire lors du match en question.

Cependant, l’amende total que doit le club RCK à la CAF s’élève à $30.000 dollar et étant donné que le RCK n’a pas de compte au sein de la CAF, par conséquent, ledit montant a été déduit de la Fédération burkinabè de football (FBF) qui doit à son tour débiter le montant en question de son club affilié.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé