Aujourd'hui,
URGENT
Colombie: victoire du candidat de droite, Ivan Duque à la présidentielle (RFI)
Inde: le gouvernement annonce la reprise des opérations militaires au Cachemire
Minefid: les syndicats maintiennent leur première semaine de grève du 18 au 22 juin 2018
Nigéria: au moins 31 morts dans des attaques suicide dans le nord-est
Burkina: plus de 6 milliards de FCFA de l’Union européenne pour booster le secteur de la culture (AIB)
Burkina: un policier a été tué et un assaillant neutralisé au cours de trois attaques perpétrées à l’Est et au Centre-est
RDC: Jean-Pierre Bemba accueilli en Belgique après son acquittement à la CPI
Nigeria: un trafic de sang démantelé à Lagos (RFI)
Burkina: l’Aid el fitr fêtée ce vendredi 15 juin 2018
Football: le Maroc annonce que le pays sera candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2030

SPORT

La Fédération de football association (FIFA) a rendu public ce lundi 16 octobre, son classement mensuel. Il ressort de cette publication que le Burkina perd 6 places.


 
Charles Kaboré et ses coéquipiers, occupent désormais la 55e place à l’échelle internationale et 9e sur le plan africain. Les étalons, qui étaient classés 49e le mois dernier, perdent 6 places dans ce nouveau classement, tout en devançant la Côte d’Ivoire (61e mondial et 10e africain) et derrière le Ghana (52e mondial).

Par ailleurs, avec ses belles performances durant les éliminatoires de la coupe du monde 2018, la Tunisie se classe première des nations du continent africain, devant l’Egypte, le Sénégal, la RD Congo, le Nigéria. Les Aigles de Carthage gagnent ainsi 3 places.

De façon générale, le classement FIFA du mois d’octobre 2017 est dominé par l’Allemagne, qui devance le Brésil et le Portugal. Toutefois, ce classement est d’une importance notoire, dans la mesure où il servira pour la détermination des chapeaux du tirage au sort de la Coupe du Monde, prévu le 1er décembre prochain en Russie.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Le 31 mai 2018, l’Assemblée nationale a adopté un nouveau code pénal qui abolit la peine de mort au Burkina Faso. Pour vous, c'est:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé