Aujourd'hui,
URGENT
Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15%
Etats-Unis: la commission judiciaire valide l'acte d'accusation de destitution de Donald Trump
Justice: 99 dossiers enrôlés pour les sessions des pôles criminels de Ouagadougou et de Ouahigouya
Justice: les acteurs demandent à la France de clarifier sa position sur l'extradition de François Compaoré dans l'affaire Norbert Zongo
Burkina: au moins 15 terroristes neutralisés, une base démantelée, et de l’armement saisi à Kompienga dans la Région de l'Est
Gaoua: une tonne de denrées périmées saisie par la police
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)

SPORT

La FIFA vient d’infliger des sanctions à l’encontre de huit pays du continent pour des fautes commises lors des éliminatoires de la coupe du monde 2018 en septembre. Le Burkina Faso et le Sénégal ont tous deux écopé des avertissements pour les retards avec lesquels leurs matchs du 2 et du 5 septembre avaient démarré.


Le Gabon s’est vu infliger une amende pour avoir aligné un joueur non qualifié. Il aurait été suspendu lors de la défaite à domicile face à la Côte d’Ivoire (3-0) le 2 septembre. Le pays devra payer une amende de 6 200 dollars américains.

Le Nigeria de son côté a été condamné à payer une amende de 30 000 dollars américains en guise de sanction, ses supporters ayant envahi la pelouse après la victoire 4-0 obtenue devant le Cameroun le 1er septembre.

Alors que la RDC versera pour sa part à la FIFA la somme de 20 000 dollars américains, après des incidents provoqués par des supporters suite au nul enregistré par les Léopards à Kinshasa face aux Aigles de Cartage de Tunisie le 5 septembre.

Le Mali, est aussi passé à la trappe, le pays paiera 15 000 dollars américains en sus d’un avertissement. Ses supporters ayant jeté des projectiles sur le terrain lors de la rencontre face au Maroc.

La Zambie n’est pas épargnée, elle  devra s’acquitter d’une amende de 7 000 dollars américains suite au comportement de ses supporters lors du match disputé en Algérie. Le Maroc payera pour sa part 3 000 dollars après que son public a sifflé pendant l’hymne national avant le match contre le Mali à Rabat.

Le Burkina Faso et le Sénégal ont tous deux écopé des avertissements les retards avec lesquels leurs matchs du 2 et du 5 septembre avaient démarré.
Le sud-africain Erick Mulomowand au Mathoho a vu sa suspension d’un match passée à deux plus une amende de 5 000 dollars américains suite à son carton rouge écopé face au Cap-Vert.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé