Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

SPORT

Les Etalons ont ponctué leur stage de préparation en Afrique du sud  par une séance d'entrainement ce lundi 2 octobre 2017. Des entrainements de moindre densité physique tant dans l'application que dans le contenu des exercices proposés par le coach, Paulo Duarte, qui entend permettre aux joueurs de bien récupérer.

Au total, ce sont 23 joueurs qui ont rejoint l'encadrement technique qui se rapproche du coup, de l'ensemble de son effectif. Effectif qui va crescendo passer du simple décrassage à des applications de jeu grandeur nature et à des systèmes d'attaque et de défense nécessaires  pour déjouer les Bafana Bafana pris dans la tourmente de la décision de la FIFA de faire rejouer son match contre le Sénégal et de respecter les consignes du terrain samedi prochain face aux Etalons.

Paulo Duarte

«Nous avons fait un long voyage donc il fallait arriver le plus vite possible pour pouvoir bien récupérer. C’est ne pas la qualité de l’entraineur ou d’un seul joueur qui fait le match. L’esprit de groupe et l’ambiance sont fondamentaux pour obtenir de bons résultats. Et c’est la force actuelle des Etalons. Les joueurs sont motivés et tout le monde travaille pour le même objectif, notamment la victoire».

Bakary Koné

«C’est l’avant dernier match qui va nous permettre de nous qualifier à Ouagadougou. Nous serons très heureux de quitter Johannesburg avec un bon résultat. C’est l’équipe que nous redoutions le plus dans ce groupe. Il est vrai que nous avions mal débuté face à elle à Ouagadougou mais avec les consignes du coach, nous travaillons dans ce sens.»


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé