Aujourd'hui,
URGENT
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)

SPORT

Les Etalons du Burkina Faso sont à Johannesburg depuis le 30 septembre pour préparer le match du 7 octobre prochain contre l'Afrique du sud en coupe du monde. Pour le milieu de terrain des Etalons, Alain Sibiri Traoré, ce match de la 5ème journée des éliminatoires est à prendre très au sérieux parce qu’il situera les Etalons à la porte de la qualification pour le mondial en Russie.

Arrivé ce dimanche au Sandton Lodge hôtel, le QG de l'équipe nationale du Burkina Faso, Alain Traoré, l'international burkinabè qui marque ou fait marquer des buts dans son club, dit être prêt à transporter cette réussite en équipe nationale.

«Toute l’équipe est dans une bonne trajectoire. Nous sommes prêts dans la tête et nous allons profiter de ce dynamisme. L’Afrique du Sud est une bonne équipe certes mais nous allons bien nous préparer pour faire un gros match. Nous en avons les moyens les moyens et la capacité. J’espère seulement que tout le groupe soit en bonne santé. La qualification passe par ce match et si nous auront 80 à 90% les pieds en Russie si nous arrivons à faire un bon résultat. Nous sommes conscients de l’enjeu et c’est un important match pour nous et tout le peuple burkinabè. Il n’est pas donné à tout le monde d’aller en coupe du monde. Aller en coupe du monde sera donc un couronnement de notre carrière. Ce match à rejouer entre l’Afrique du Sud et le Sénégal peut être un mal pour un bien et cela peut nous motiver davantage même si on n’en avait pas besoin. Mais le plus important pour nous, est de gagner nos deux matchs. Cela arrive à un moment stratégique de la compétition mais nous allons tout faire pour gagner sur le terrain en bons Burkinabè.»



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir