Aujourd'hui,
URGENT
Colombie: victoire du candidat de droite, Ivan Duque à la présidentielle (RFI)
Inde: le gouvernement annonce la reprise des opérations militaires au Cachemire
Minefid: les syndicats maintiennent leur première semaine de grève du 18 au 22 juin 2018
Nigéria: au moins 31 morts dans des attaques suicide dans le nord-est
Burkina: plus de 6 milliards de FCFA de l’Union européenne pour booster le secteur de la culture (AIB)
Burkina: un policier a été tué et un assaillant neutralisé au cours de trois attaques perpétrées à l’Est et au Centre-est
RDC: Jean-Pierre Bemba accueilli en Belgique après son acquittement à la CPI
Nigeria: un trafic de sang démantelé à Lagos (RFI)
Burkina: l’Aid el fitr fêtée ce vendredi 15 juin 2018
Football: le Maroc annonce que le pays sera candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2030

SPORT

Le championnat national de première division de football a repris ce vendredi 25 novembre 2016. Le match inaugural de cette saison sportive 2016-2017 de football a opposé le Rahimo FC à l’AS Police. C’était au stade Wobi de Bobo-Dioulasso. Un match qui s’est soldé par un score de parité (1-1).

 

 

Pour un match inaugural du championnat D1, ce fut un pari réussi pour la Ligue professionnelle de football. L’ambiance au stade Wobi de Bobo-Dioulasso a donné raison aux organisateurs qui ont décidé cette année de délocaliser cet évènement dans la ville de Sya.

Pour le colonel Sita Sangaré, président réélu à la tête de la Fédération burkinabè de football le 10 novembre dernier, «la saison 2016-2017 qui s’ouvre à Bobo-Dioulasso dans le mythique stade Wobi qui a vu éclore d’énormes talents pour le football burkinabè est peut être un signe du destin. Comme vous le savez, mon programme pour les quatre années à venir est basé sur la politique de la relève. Bobo-Dioulasso a toujours été considéré comme le creuset du football burkinabè. C’est donc reparti sur les bases pour lancer le renouveau du football burkinabè.»

Le président Sangaré semble ne pas avoir tort en prononçant ces paroles à la cérémonie inaugurale. Le Rahimo FC, adossé à un centre de formation et l’As Police, composés essentiellement de jeunes joueurs, ont durant les 90 mn gratifié le public bobolais d’un football bien plaisant.

C’est l’équipe de Rahimo qui ouvre les hostilités grâce à Ibrahim Latif Coulibaly à la 32è mn de jeu sur une belle tête plongeante. Le score restera inchangé jusqu’à la mi-temps. A la reprise, les policiers reviennent avec plus d’arguments et de volonté. A la 66è mn, Elie Yaméogo égalise pour l’AS Police, ramenant ainsi les deux formations à égalité.

Résultats provisoires des matchs avancés de la 1ère journée du Fasofoot 

RAHIMO FC # AS POLICE  : 1-1 (Stade Wobi)

 -ASFA –Y # AJEB : 0 – 1  (stade Joseph Conombo)

 -USO # SANTOS : 0 – 0   (stade Joseph Conombo)

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Le 31 mai 2018, l’Assemblée nationale a adopté un nouveau code pénal qui abolit la peine de mort au Burkina Faso. Pour vous, c'est:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé