Aujourd'hui,
URGENT
Colombie: victoire du candidat de droite, Ivan Duque à la présidentielle (RFI)
Inde: le gouvernement annonce la reprise des opérations militaires au Cachemire
Minefid: les syndicats maintiennent leur première semaine de grève du 18 au 22 juin 2018
Nigéria: au moins 31 morts dans des attaques suicide dans le nord-est
Burkina: plus de 6 milliards de FCFA de l’Union européenne pour booster le secteur de la culture (AIB)
Burkina: un policier a été tué et un assaillant neutralisé au cours de trois attaques perpétrées à l’Est et au Centre-est
RDC: Jean-Pierre Bemba accueilli en Belgique après son acquittement à la CPI
Nigeria: un trafic de sang démantelé à Lagos (RFI)
Burkina: l’Aid el fitr fêtée ce vendredi 15 juin 2018
Football: le Maroc annonce que le pays sera candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2030

SPORT

Après avoir été champion national en 2016, l’Espoir hockey club du Boulkiemdé a rebeloté encore cette année en battant son homologue du hockey club de Koudougou ce samedi 23 septembre 2017 lors de la finale du championnat national de hockey sur gazon à Ouagadougou.


Le champion en titre du hockey sur gazon a pour nom l’Espoir hockey club du Boulkiemdé. Le club que dirige Safiatou Ramdé, une ancienne footballeuse reconvertie en entraineuse de hockey, a pris le meilleur sur le hockey club de Koudougou (1-0) à la finale du championnat de la discipline dans la catégorie des minimes. Au total, c’était 11 clubs venus de quatre régions du Burkina qui ont pris part à cette compétition qui entend s’imposer au pays des Hommes intègres. Il s’agit notamment du Stick hockey club de Bobo-Dioulasso, de Sissin hockey club de Ouagadougou, de Ragnongo club de Ouagadougou, de hockey club de Réo, de Dawla club de Dori, du hockey club de Koudougou, de Djibo hockey club, de Gounghin hockey club, d’Espoir hockey club du Boulkiemdé, de Tanghin espoir hockey club et de Pissy hockey club.

En deux années d’existence, la jeune fédération que dirige Idrissa Kaborés a choisi de travailler avec les tous petits. Question de commencer par la base afin d’avoir des équipes compétitives qui rivaliseront avec les autres nations dans les années à venir. «Le hockey au Faso a de beaux jours devant lui. La discipline se pratique aussi bien dans la capitale, siège de la fédération que dans les provinces», a affirmé M. Kaboré. En 2018, une sélection burkinabè prendra part au championnat d’Afrique de hockey au Ghana. A la recherche de ses marques, la Fédération burkinabè de hockey a entrepris un partenariat avec son homologue belge qui la soutient depuis peu avec des équipements. Des équipements qui ont d’ailleurs été remis aux différents clubs à la fin du championnat. Toutefois, Idrissa Kaboré demande le soutient des bonnes volontés afin de faire rayonner cette discipline qui selon lui, ne fera que du bien aux sportifs burkinabè.

Très heureuse de remporter le championnat national pour une seconde fois, Safiatou Ramdé espère le soutien des uns et des autres pour poursuivre dans cette lancée. «Toutefois, je remercie la fédération pour l’effort fourni pour que nous ayons le matériel nécessaire pour les entrainements», se réjouit Mlle Ramdé. Pour sa part, Condombo Abdoulaye, entraineur de Hockey club de Koudougou demande l’apport du ministre des Sports pour la promotion de cette discipline.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Le 31 mai 2018, l’Assemblée nationale a adopté un nouveau code pénal qui abolit la peine de mort au Burkina Faso. Pour vous, c'est:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé