Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

SPORT

221 voix pour Sita Sangaré et 75 pour Bertrand Kaboré, c’est le score qui a sanctionné le vote de l’élection à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) ce jeudi 10 novembre 2016 à l’issue de l’Assemblée générale élective qui a eu lieu à Koudougou.

 

« Malheureusement, notre recours est déjà parti, je ne sais pas la suite qui lui sera réservé. Ce sont des procédures que poursuivent mes avocats, mais moi je pense que nous sommes passés à autre chose parce que ma présence ici aujourd’hui est le signe que je ne suis pas un rancunier ». A entendre ces propos d’Amado Traoré dont la candidature a été rejetée, l’on est tenté de dire que le feuilleton de l’élection à la présidence de la FBF est en passe de connaitre son épilogue.

Amado Traoré, tout en privilégiant le fair-play, déplore tout de même quelques imperfections dans l’organisation de cette assemblée générale élective. « Malheureusement, les gens n’ont pas pu s’exprimer librement et c’est ce que je reproche chaque fois à nos assemblées générales. Les débats sont faussés et nos textes sont dépassés. Il va falloir revoir tout cela », déplore Amado Traoré qui s’est retiré avant les résultats.

Amado Traoré dont la candidature a été rejetée

Sur les 299 votants, 221 ont accordé leur voix au colonel Sita Sangaré, 75 ont voté pour Bertrand Kaboré et il y a eu trois bulletins nuls. Sita Sangaré se succède ainsi à lui-même à la tête de la FBF. Il a été félicité séance tenante par son adversaire Bertrand Kaboré qui, dans son discours, a reconnu la victoire du président élu et a promis d’oublier les querelles de campagne. « Je prends les résultats avec beaucoup de philosophie et je souhaite bon vent au nouveau comité exécutif parce que l’essentiel est que le football burkinabè puisse avoir un serviteur qui va réellement s’investir pour son avenir », a indiqué M. Kaboré.

Tout en saluant ses adversaires pour leur fair-play, Sita Sangaré entend mettre en place une commission de reformes pour faire des propositions sur les formats des différents championnats au Burkina Faso. Le football féminin, le championnat des jeunes, le corps arbitral etc., sont entre autres pans du sport roi pour lesquelles cette commission devrait faire des propositions a confié M. Sangaré. En ce qui concerne ses adversaires, le colonel Sangaré laisse croire que ses mains sont tendues pour ceux qui veulent la saisir pour « bâtir ensemble le football burkinabè ».

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir