Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»
Vatican: le pape François se rendra aux Emirats arabes unis en février 2019 où il participera à une rencontre inter-religieuse
G5 Sahel: plus de 1 300 milliards de F CFA (2 milliards d'euros) mobilisés pour le financement du programme d’investissements prioritaires
Rwanda: l'opposante Diane Rwigara et sa mère acquittées d'incitation à l'insurrection
Burkina Faso: la justice française autorise l'extradition de François Compaoré, frère cadet de Blaise Compaoré, poursuivi dans l'affaire Norbert
Burkina: les syndicats de l'éducation appellent les enseignants à suspendre de toute forme d’évaluation pour compter de ce lundi 3 décembre
Région de l'Est: la gendarmerie déjoue une embuscade et abat 6 assaillants sur l’axe Fada-Bougui (lefaso.net). 
Etats-Unis: le 41e président américain, George H. W. Bush, est décédé ce vendredi 30 novembre 2018 à l'âge de 94 ans

SPORT

221 voix pour Sita Sangaré et 75 pour Bertrand Kaboré, c’est le score qui a sanctionné le vote de l’élection à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) ce jeudi 10 novembre 2016 à l’issue de l’Assemblée générale élective qui a eu lieu à Koudougou.

 

« Malheureusement, notre recours est déjà parti, je ne sais pas la suite qui lui sera réservé. Ce sont des procédures que poursuivent mes avocats, mais moi je pense que nous sommes passés à autre chose parce que ma présence ici aujourd’hui est le signe que je ne suis pas un rancunier ». A entendre ces propos d’Amado Traoré dont la candidature a été rejetée, l’on est tenté de dire que le feuilleton de l’élection à la présidence de la FBF est en passe de connaitre son épilogue.

Amado Traoré, tout en privilégiant le fair-play, déplore tout de même quelques imperfections dans l’organisation de cette assemblée générale élective. « Malheureusement, les gens n’ont pas pu s’exprimer librement et c’est ce que je reproche chaque fois à nos assemblées générales. Les débats sont faussés et nos textes sont dépassés. Il va falloir revoir tout cela », déplore Amado Traoré qui s’est retiré avant les résultats.

Amado Traoré dont la candidature a été rejetée

Sur les 299 votants, 221 ont accordé leur voix au colonel Sita Sangaré, 75 ont voté pour Bertrand Kaboré et il y a eu trois bulletins nuls. Sita Sangaré se succède ainsi à lui-même à la tête de la FBF. Il a été félicité séance tenante par son adversaire Bertrand Kaboré qui, dans son discours, a reconnu la victoire du président élu et a promis d’oublier les querelles de campagne. « Je prends les résultats avec beaucoup de philosophie et je souhaite bon vent au nouveau comité exécutif parce que l’essentiel est que le football burkinabè puisse avoir un serviteur qui va réellement s’investir pour son avenir », a indiqué M. Kaboré.

Tout en saluant ses adversaires pour leur fair-play, Sita Sangaré entend mettre en place une commission de reformes pour faire des propositions sur les formats des différents championnats au Burkina Faso. Le football féminin, le championnat des jeunes, le corps arbitral etc., sont entre autres pans du sport roi pour lesquelles cette commission devrait faire des propositions a confié M. Sangaré. En ce qui concerne ses adversaires, le colonel Sangaré laisse croire que ses mains sont tendues pour ceux qui veulent la saisir pour « bâtir ensemble le football burkinabè ».

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir