Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

SPORT

Flouée par l’arbitrage lors du match de novembre 2016 face à la Tunisie (0-1) dans les éliminatoires du mondial 2018, la Libye souhaite que la rencontre soit rejouée en s’appuyant sur la jurisprudence dont veut se saisir la FIFA pour le match Afrique du Sud-Sénégal.


La décision de la FIFA de faire rejouer le match éliminatoire du Mondial 2018 entre l’Afrique du Sud et le Sénégal (2-1) continue de faire des émules. D’après le site Kawarji.com, la Libye envisage de porter réclamation auprès de la Fédération internationale de football association (FIFA) afin que la rencontre qui l’a opposée à la Tunisie (0-1) dans les qualifications à la même compétition en novembre 2016 soit elle aussi rejouée.

Selon Afrik-Foot à l’époque, les Chevaliers de la Méditerranée s’étaient vus refuser un but injustement. «Le Libyen Saltou, qui avait battu Mathlouthi de la tête, n’était pas en position de hors-jeu pour reprendre l’excellent centre de Benali. Une erreur lourde de conséquences car la Tunisie a ensuite marqué pour l’emporter 1-0», écrivait le site.
Selon la même source, les Libyens seraient en train de construire un dossier pour appuyer leur requête mettant notamment en évidence que l’arbitre kényan du match est marié à une Tunisienne et se rend fréquemment dans ce pays. En reprogramment Afrique du Sud/Sénégal, la FIFA vient peut-être d’ouvrir une boîte de Pandore…

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé