Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SPORT

Dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018, les Etalons du Burkina Faso ont fait match nul (2-2) face aux Lions du Sénégal  ce mardi 5 septembre 2017 au stade du 4-Août à Ouagadougou. Un match qui a connu des rebondissements. Menés (1-0), les Lions ont égalisé avant de prendre l’avantage à la seconde période de jeu. Mais avant l’égalisation du Burkina Faso en fin de match, le défenseur burkinabè Issoufou Dayo a écopé d’un carton rouge. Un carton que l’entraineur Paulo Duarte n’oubliera pas de sitôt. Il l’a fait savoir d’ailleurs en conférence de presse d’après match.

« Nous avons fait 20 mn de jeu avec niveau moyen malgré notre confiance avant ce match. Nous savions que la rencontre allait être difficile mais mes garçons et moi avions foi en la victoire. Je suis vraiment triste pour le public du stade du 4-Août parce que le début de match a montré quand même que nous pouvions gagner cette rencontre contre le Sénégal. Ma défense a pêché et le Sénégal en a profité pour égaliser avant la mi-temps. Et à un moment où mes joueurs avaient le contrôle du match, l’arbitre est venu trahir le public et le spectacle en donnant un carton rouge imaginaire à Issoufou Dayo.

Lequel carton a énormément influencé notre qualification pour la coupe du monde. Le joueur a fait une faute normale en arrachant la balle avec son corps entre trois joueurs sénégalais. Mais malgré cela, mes 10 guerriers restant se sont donnés pour le bonheur du pays et c’est cela qui me fait plaisir. Nous restons en tête du groupe avec ce point et c’est le plus important. Dans une situation normale et avec le rythme que nous avons mis en début de rencontre, nous devrions gagner ce match pour aller en Afrique du Sud avec 3 points d’avance. Mais l’arbitre a décidé de nous prendre 2 points en donnant ce carton rouge. Je remercie les joueurs et ce formidable public. Nous allons jouer crânement notre qualification».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir