Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

SPORT

Alors que des élections pour le renouvellement des structures dirigeantes des sports et des loisirs se pointent, le ministre des Sports, Taïrou Bangré, invite toutes les parties prenantes à ne pas s’éloigner de l’esprit de fair-play. Il invite l’Union nationale des supporters des Etalons (UNSE), à observer une totale neutralité durant cette période de campagne pour rassembler davantage le maximum de supporters autour des différentes équipes nationales.

 

«Je voudrais tout d’abord, féliciter l’ensemble des membres des structures dirigeantes des sports et des loisirs, qui malgré les difficultés de tous ordres, ont réussi à conduire à bon port les activités inscrites dans leur programme, au titre de la saison 2015 – 2016.

Mesdames et Messieurs les membres des bureaux fédéraux, vos efforts et votre investigation dans la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de sport et de loisir au cours de la saison qui s’achève, méritent d’être reconnus et salués à leur juste valeur.

Mon département, au regard des résultats atteints de façon générale, tient à vous témoigner sa satisfaction et surtout, à renouveler sa ferme volonté de construire avec vous, dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES, un secteur des sports et des loisirs qui réponde aux espoirs des acteurs et fait la fierté de tous nos compatriotes.

Avant d’en venir à l’objet de mon adresse, je rappelle que cette fin d’année 2016, est particulièrement marquée par des activités sportives diverses. Au titre des compétitions, on peut noter de grands rendez-vous sportifs, tels que les éliminatoires du Mondial de football 2018, la Coupe d’Afrique des clubs champions de handball, le Tour international cycliste du Faso.

Mais, le principal défi de notre département est de réussir à organiser les assemblées générales de renouvellement des structures dirigeantes des sports et des loisirs et ce, conformément au calendrier international.

Tous les quatre (4) ans, ce moment d’arrêt que constituent ces élections de bureaux exécutifs fédéraux, pour autant qu’ils constituent une preuve de la vitalité de nos structures et de la réalité de la démocratie dans notre secteur, sont aussi hélas quelques fois, de moments de fortes tensions. Les campagnes ont déjà commencé au sein de certaines disciplines sportives et donnent lieu à des échanges et à des discours éloignés de l’esprit de fair-play et donc, de nature à échauffer les esprits.

C’est pourquoi, je voudrais en appeler à la responsabilité de tous les candidats aux différents postes de bureau des fédérations de sport et de loisirs, afin que nous sachions privilégier les débats d’idées et la confrontation des programmes aux invectives et aux attaques personnelles.

Je ne doute pas un instant que tous les protagonistes sauront transcender les passions partisanes afin qu’ensemble nous allions à des élections sereines et apaisées, dans le seul souci de préserver l’intérêt supérieur du sport et du loisir, seul gage de développement cohérent de notre secteur.

A cet effet, je souhaite que les actes et discours soient empreints de pondération et de respect mutuel, afin d’éviter la survenue de tensions futures toujours préjudiciables à l’épanouissement de notre sport. A ce propos, en raison de ce que nous avons déjà pu entendre, il me plait d’inviter les organes multidisciplinaires, comme l’Union Nationale des Supporters des Etalons (UNSE), à observer une totale neutralité durant cette période de campagne, car le supporter des Etalons ne saurait, en aucun cas, s’affilier à une structure fédérale, encore moins à son responsable. A mon avis, l’UNSE, en conservant sa neutralité rassemblerait davantage le maximum de supporters autour des différentes équipes nationales.

Je sais également compter sur la contribution de la presse sportive nationale et internationale pour l’instauration d’un climat de fair-play entre les différents candidats, à travers leurs commentaires et points de vue.

Nous devons agir et travailler à faire place aux débats d’idées saines et constructives pour un Burkina sportif plus grand et plus conquérant.

Mon attente est que ces élections constituent une charpente essentielle pour la réalisation du programme politique de Son Excellence Rock Marc Christian KABORE, dont l’objectif en matière de sport et de loisirs, est la création de richesses et d’emplois et le rayonnement international du Burkina Faso.
– Bonne campagne à toutes et à tous !
– Que les meilleurs gagnent à travers des élections apaisées et transparentes !
– Vive le sport !»

Dr Taïrou BANGRE
Ministre des Sports et des Loisirs

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir