Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

SPORT

Après l’invalidation de la candidature d’Amado Traoré pour la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF), l’avocat du candidat concerné est sorti de son silence le mercredi 27 octobre 2016. Au cours de la conférence de presse animée à son cabinet, Me Christophe Birba a déclaré avoir déposé deux recours auprès des autorités compétentes.

 

L’avocat conseil du candidat Amado Traoré demande à la commission d’appel, de siffler un « penalty » contre le colonel Sita Sangaré et Bertrand Kaboré, tous deux candidats à cette même élection. Pour l’avocat, « le fair-play doit être de mise dans le domaine du sport ». Me Christophe Birba estime que la commission de validation des candidatures n’est pas une commission régulière au regard des textes de la FBF. En outre, Me Birba juge aussi qu’il n’y a pas eu «du sérieux» dans le travail de cette commission.

« Les mandats de Tia Mathias et Moussa Rabo –soutiens de Sita Sangaré- n’ont pas été signés par le président du Conseil d’administration de l’ASFA Yenenga, comme l’indique les textes de ce club. Donc pour nous, ce sont des mandats qui sont nuls », explique Me Christophe Birba. Par ailleurs, Me Birba indique qu’il manque la liste nominative de tous ceux qui sont sur les listes des candidats Sita Sangaré et Bertrand Kaboré à leurs dossiers.

Tout en brandissant l’accusé de réception délivré par la commission, Me Birba indique que « qui s’excuse, s’accuse ». Ceci pour faire allusion à la sortie médiatique de Frédéric Ouédraogo, secrétaire général de la FBF qui disait n’avoir pas soutiré le passeport d’Amado Traoré.

Un autre fait que l’avocat fait remarquer est que l’huissier de justice commis pour compulser les dossiers de Bertrand Kaboré et de Sita Sangaré a été refoulé par le secrétariat général de la FBF. Le conférencier conclu alors qu’ « il y a quelque chose qui n’est pas clair dans cette affaire et que quelqu’un veut cacher ». Me Birba dit donc que la commission d’appel doit siffler le penalty pour ramener tout le monde au fair-play.

Par ailleurs, Me Christophe Birba indique qu’il y a beaucoup d’insuffisances dans les textes de la FBF et que la Fédération applique mal là où c’est bien. « Il n’y aura pas élection si tous les recours ne sont pas épuisés et si la commission d’appel refuse de siffler le pénalty, nous allons poursuivre nos requêtes vers le tribunal arbitral international au niveau de la FIFA », martèle Me Birba.

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir