Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record
Burkina: le Premier ministre souhaite la reprise des négociations avec le monde syndical avant la fin de l'année
UE: la présidente von der Leyen veut «un nouveau départ» pour l'Europe
Burkina: l’Opposition politique exige la levée du secret-défense sur le budget de l'armée

SPORT

Grâce à un triplé de son meneur de jeu Blaise Yaméogo, L’Etoile filante de Ouagadougou (EFO) a remporté la Coupe du Faso 2017 en battant l’Union sportive des forces armées (USFA) par le score de 3 à 2 ce samedi 5 août 2017.


Ce fut un match palpitant certes mais très plaisant et digne d’une finale de coupe. Devant le chef de l’Etat, les membres du gouvernement et le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, Blaise Yaméogo et ses coéquipiers sont allés puiser la dernière énergie en eux pour venir à bout de l’USFA qui était déterminée à repartir avec dame coupe édition 2017.

Et de deux pour Blaise Yaméogo qui remporte son deuxième trophée consécutif. Vainqueur de la coupe du Faso 2016 avec le Rail Club du Kadiogo (RCK), l’attaquant de l’EFO a marqué les trois buts de son équipe ce samedi au stade du 4-Août. Dès la 21e mn, il ouvre le score suite à une passe de l’Ivoirien Bernard Konan. Le même Yaméogo revient à la charge à la 30e mn en inscrivant le second but de la rencontre.

Avant la mi-temps, l’équipe de Mousso Ouédraogo se ressaisit et réduit le score (1-2) grâce à Salam Kagambèga, le meilleur buteur de l’USFA en championnat. Après la pause, l’USFA plus entreprenante, revient à égalité du score grâce au Togolais Latif Tchanilé qui égalise de la tête. Mais les militaires n’auront pas le temps de savourer cette égalisation. Sur le corner qui s’en suit, Blaise Yaméogo, encore une fois, profite d’une faute de main de Sylvain Charouf Dao pour inscrire le troisième but (3-2), synonyme de victoire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé