Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

SPORT

Les Etalons junior du Burkina ont perdu leur deuxième match face à la Côte d’Ivoire ce dimanche 23 juillet 2017 dans le cadre des VIIIè jeux de la Francophonie qui se tient à Abidjan.


Après avoir fait match nul face au Liban le vendredi dernier, les poulains de l’entraineur Séraphin Dargani avaient l’obligation de battre le pays organisateur afin d’espérer passer au second tour dans cette compétition. Face à un adversaire qui avait perdu son premier match face à la Guinée, l’équation n’était pas simple à résoudre. Même si Ivoiriens et Burkinabè ont fait match égal dans les tribunes, la réalité fut tout autre sur le terrain.

Malgré la volonté des coéquipiers du capitaine Ben Aziz Zagré, les Ivoiriens ont réussi à inscrire l’unique but de la rencontre à la 74è mn de jeu grâce à Thierry Martial Kassi. «Après avoir perdu face à la Guinée, il fallait gagner ce match à tous prix et nous avons réussir à le faire grâce au soutien de notre public», a confié Braciano Willy Bi Ta, le capitaine des Eléphanteaux. Pour sa part, Ben Aziz Zagré estime que la chance n’était pas du côté du Burkina. «Nous avons travaillé mais les dieux n’ont pas voulu cette victoire pour le Burkina. C’est la loi du football et nous espérons prendre les trois points face à la Guinée pour nous repositionner», foi de M. Zagré.

En rappel, le Cameroun et le Mali ont fait match nul (0 – 0),
le Niger a été tenu en échec par le  Congo Brazzaville (1 – 4), le Liban a perdu son second match face à la Guinée (1-2) et le Niger a perdu face au Mali (0-3). Le Burkina joue son dernier match de poule le mardi prochain face à la Guinée.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé