Aujourd'hui,
URGENT
Paludisme: un vaccin expérimental testé au Malawi (France 24)
Burkina: le gouvernement octroie aux travailleurs des Finances des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA
Burkina: les greffiers disent non aux "tripatouillages" des textes (AIB)
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu

SPORT

La finale de la coupe du Faso édition 2016 verra l’opposition Rail Club du Kadiogo (RCK) face à l’AS Sonabel le vendredi 5 août 2016 au stade du 4 août de Ouagadougou. Après le titre de champion du Burkina, le RCK vise le doublé en remportant vendredi prochain, la coupe du Faso.

Pour Kamou Malo l’entraineur du club, l’appétit venant en mangeant, « l’idéal serait de remporté ce trophée parce que cela n’arrive pas tous les ans », a-t-il dit à la conférence de presse d’avant match ce mercredi 3 août à Ouagadougou.

La finale de la Coupe du Faso 2016, détenue par l’Union sportive des forces armées (USFA), se disputera le vendredi prochain entre l’AS Sonabel et le RCK. Champion en titre, le RCK a selon son entraineur Kamou Malo, atteint son objectif cette année. « Mais nous voulons le doublé », a laissé entendre le coach du RCK à la conférence de presse d’avant match. Kamou Malo qui sera face à ses anciens dirigeants et joueurs vendredi prochain, dit ne pas avoir peur de l’émotion. Bien au contraire, c’est un avantage pour lui d’avoir été ancien entraineur de l’AS Sonabel. Le trio arbitral qui vient de la Côte d’Ivoire n’est pas non plus un handicap pour les poulains du coach Malo. Ils entendent aborder la rencontre avec sérénité en ayant comme objectif, « repartir avec dame coupe ».

D’ailleurs, son challenger de l’AS Sonabel, reconnait en Kamou Malo, le mérite d’être l’entraineur qui aura façonné l’actuel RCK. « Moi j’ai trouvé une équipe déjà en place contrairement à M. Malo donc il n’y pas de rivalité entre nous », a ajouté l’entraineur de l’AS Sonabel. L’AS Sonabel qui jouera cette finale sans son défenseur central, Maxime Ouattara dit avoir la pièce de rechange nécessaire. Pour Madi Ouédraogo le capitaine, « comme toutes équipes, l’AS Sonabel mettra tout en œuvre pour remporter la coupe ». Pour Aboubacar Sawadogo, gardien et capitaine du RCK, « la présence du chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré au stade le 5 août prochain, sera l’occasion de lui montrer que le RCK sait jouer au football ».

Chez les dames, les Princesses de Ouagadougou seront aux prises avec Etincelles en finale de la coupe du Faso 2016 le jeudi 4 août prochain au stade Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou. 2è du championnat saison 2015-2016, Princesses aura fort à faire face à Etincelles qui regorge plus de jeunes joueuses. « Notre avantage sera certainement l’expérience de mes joueuses dont la tranche d’âge varie entre 35 et 20 ans contrairement aux joueuses d’Etincelles », reconnait Bouraima Tao, l’entraineur des Princesses.

Abel Azonhandé    

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé