Aujourd'hui,
URGENT
Football: les Étalons juniors se qualifient pour la phase finale de la Can U20 2019 en battant le Gabon par le score de 1 à 0
Burkina: 5 800 000 tonnes de céréales attendues pour la campagne agricole 2017-2018 (Ministre de l'agriculture)
CSC: Mathias Tankoano élu président, Aziz Bamogo à la vice-présidence
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects

SPORT

Convoqué par la gendarmerie nationale, Amado Traore, président du Rail club du Kadiogo (RCK), a été entendu dans la matinée du lundi 19 juin 2017. Selon des sources proches de M. Traoré, il aurait été auditionné sur les incidents qui se sont produits suite au match retour de la ligue des champions CAF entre le RCK et l'Union sportive de la Médina d’Algérie (USMA) joué à Ouagadougou le 18 mars dernier.

Les mêmes sources ont expliqué à Fasozine que, quelques jours auparavant, c'est le colonel Yacouba Ouedraogo, président de SALITAS, club de deuxième division, qui aurait été entendu par la gendarmerie et convoqué par la suite à la Fédération burkinabè de football (FBF). Il lui serait reproché d'avoir donné de l'argent à un arbitre à la veille des fêtes de fin d'année. Le colonel Yacouba est soupçonné de tentative de corruption pour avoir donné une somme de 20 mille francs CFA à un arbitre.

Et pourtant le colonel Yac avoue que c'est de l'argent qu'il a offert à une connaissance pour les fêtes comme il le fait à bien d'autres personnes à pareils moments. L'arbitre en question serait le frère d'un des collaborateurs du colonel et c'était à la veille des fêtes de fin d'année 2016.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé