Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)
Burkina: «Plus d'une dizaine de militaires» tués dans l’attaque de leur détachement
Soudan: le procès pour corruption d'Omar el-Béchir s'ouvre à Khartoum
Burkina: 270 776 personnes déplacées internes enregistrées à la date du 16 août, le plan d'urgence estimé à plus de 110 milliards de FCFA
Fada N'Gourma : décès de sa Majesté Kupiendieli, 31ème Roi du Gulmu, dans la nuit de vendredi 16 au samedi 17 août 2019. 
Soudan: le nouveau Premier ministre Abdalla Hamdok confirmé le 20 août
Hadj 2019:  "Le contingent burkinabè a enregistré au total cinq décès" (Abdoul Moumine Zoundi Ilboudo /Radio Oméga). 
Burkina  : 20 peaux de crocodiles et 2 pointes d’ivoire d’éléphants saisies par le service des Eaux et Forêts. 
Jeux africains : les Étalons juniors font match nul face au Nigéria ce 16 août 2019 (1-1). 
RDC: deux médicaments testés sur des malades sont parvenus à réduire significativement le taux de mortalité de Ebola

A gauche, le ministre Bangré procédant à la pose de la première pierre (Ph. SM)

SPORT

Le très réputé plateau Yéguéré au secteur 10 de Bobo-Dioulasso aura un autre visage, celui d’un complexe sportif, avec toutes les commodités y afférant. En effet, samedi 29 avril 2017, dans la matinée, le ministre des Sports Taïrou Bangré, a procédé à la pose de la première pierre des travaux de rénovation dudit espace. Une initiative du gouvernement, à travers le Fonds national pour la promotion du sport et des loisirs.


Ce terrain de football est une référence en matière de sport pour les jeunes, pour les organisateurs d’événementiels ainsi que pour la détente les soirs. Sauf que depuis, le terrain n’est pas clôturé, reste un espace vide, sans aucune infrastructure proprement dite.

C’est donc pour donner au plateau Yéguéré une image digne de sa réputation que le gouvernement a décidé de sa transformation en complexe sportif. Déjà, la clôture, dont a la charge l’entreprise GSI (Groupe Sanga international), sera réceptionnée dans tout au plus un mois et demi, selon le directeur général de l’entreprise. Toute chose que le 1er adjoint au maire central, Martin Coulibaly, a saluée avec enthousiasme.

C’est un gros chantier que Marc Sanou, le  directeur général du Fonds national pour la promotion du sport et des loisirs, estime à environ 200 millions de F CFA.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé