Aujourd'hui,
URGENT
Gendarmerie : nommé chef d'Etat major il y a quelques jours, le colonel Tapsoba Omer a pris officiellement les commandes ce mardi 23 mai.
Bobo: le personnel de l'hôpital Sanou Souro en arrêt de travail pour protester contre l'agression d'un infirmier par un accompagnant de
Ramadan: l'observation du croissant lunaire marquant le début du jeûne prévue pour le 26 mai à la grande mosquée de Ouagadougou (FAIB).
Burkina : un piratage de masse de sites web du gouvernement burkinabè en cours (Lefaso.net)
Burkina : onze sites du gouvernement déjà tombés entre les mains de pirates (Lefaso.net)
Sissili: deux Koglwéogo tués jeudi à Silly, 24 de leurs engins incendiés lors d’un affrontement avec des bandits (AIB)
Ouaga: Des étudiants ont manifesté ce vendredi 19 mai devant le palais de justice pour exiger la lumière sur l’assassinat de Dabo Boukari
New York : la communauté burkinabè à nouveau dans la rue ce samedi 20 mai pour dénoncer l'agression de Souleymane Porgo et Faride Guiré.
Nobéré: six personnes tuées jeudi soir et 14 autres blessées dans un accident impliquant un minibus et un camion.
Mali : deux soldats burkinabè blessés lundi dans une nouvelle attaque du super camp de la Minusma à Tombouctou (Radio Oméga).

SPORT

Le Rail club du Kadiogo a été éliminé de la Ligue des champions africaine le samedi 18 Mars 2017 par l’USM d’Alger. Les Faucons battus à l’aller par deux buts à zéro quittent la compétition après une courte victoire, 1-0, à Ouagadougou. A la fin de la rencontre, les supporters du RCK ont pris à partie les arbitres, les joueurs et encadreurs de l’USMA pour protester contre ce qu’ils ont qualifié d’erreurs arbitrales.


Excédés par l’arbitrage, quelques supporters du RCK sont descendus sur la pelouse du stade du 4 août pour manifester leur mécontentement.  Et pourtant, tout avait bien commencé dans la paix avec l’esprit fair-play. Il a fallu faire recourt au  gaz lacrymogène pour que les gendarmes viennent à bout des manifestants. Face à cette situation qui a enregistré de légers blessés, le ministère des Sports et Loisirs et les responsables du RCK ont condamné cet acte qui selon eux, n’honore pas le football burkinabè.

Le premier communiqué émane du MSL. Dans ce communiqué, le MSL estime que «ces actes de violences indignes de notre peuple épris de paix, de sportivité et de tolérance, ne sauraient être justifiés». Par ailleurs, le MSL présente ses regrets et sa solidarité à l’équipe de l’USMA pour les désagréments causés et rassure le peuple algérien de l’amitié et de la fraternité inébranlable du peuple burkinabè.

Les responsables du RCK via un autre communiqué, condamnent ces actes de violence avec la dernière énergie. «Si nous exprimons notre déception suite à cette élimination, nous déplorons tout autant les échauffourées qui émaillés la fin du match», indique le communiqué signé par Hamadé Ouédraogo, président du comité exécutif du RCK. Pour M. Ouédraogo, «connu pour sa culture de fair-play, le RCK ne saurait cautionner de telles attitudes».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir