Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

SPORT

L’attaquant du FC Nantes Préjuce Nakoulma a été l’auteur d’un doublé salvateur à la Mosson face au Préjuce Nakoulma HSC (2-3) samedi.


Auteur d’une bonne prestation face à l’AS Monaco malgré la large défaite des Canaris dimanche dernier à Louis II (4-0), Préjuce Nakoulma a continué sur cette droite ligne en étant même cette fois décisif à Montpellier hier soir (2-3). Grâce à deux buts (24e et 68e), le Burkinabé a plané sur la rencontre et a été l’un des acteurs majeurs de la victoire des siens à la Mosson.

« Sur le premier but, cela a été un coup de chance, mais j’ai bien suivi, En seconde période, on a montré qu’on était très forts mentalement. Car Montpellier a vraiment attaqué et nous a mis en danger », décrypte le joueur.

Auteur d’une bonne Coupe d'Afrique des nations 2017, Préjuce Nakoulma a signé en février pour deux saisons et demie au FC Nantes, en première division française. Ce Burkinabè de 29 ans a fait l’essentiel de sa carrière en Pologne.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé