Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

SPORT

Le Syndicat national des agents du ministère des Sports et des Loisirs a animé une conférence de presse ce lundi 27 février 2017 à Ouagadougou. Cette rencontre avait pour objet de donner la version du syndicat sur les manquements liés au choix de la délégation ministérielle à la Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017.


Selon Alexandre Zongo, secrétaire général du Synas, «la constitution de la liste des représentants du MSL s’est faite dans un esprit mesquin et dans un désordre total». Il justifie ses propos par le fait que la constitution de la délégation a été faite par le cabinet du ministre «sans l’implication d’aucune commission». M. Zongo ajoute que «dans cette constitution de la liste, le cabinet du ministre s’est attribué plus de 27 places pour les invitations spéciales du ministre à lui seul et 25 autres places à l’ensemble des agents du ministère».

Le Synas dit être indigné des propos du ministre Taïrou Bangré qui l’accusait par voie de presse le 14 février dernier d’être responsable des manquements liés à ce choix. « En disant que c’est le syndicat qui a voulu cette mauvaise organisation, le ministre n’a pas traduit la réalité», fait remarquer Alexandre Zongo. Pour lui, le Synas n’est mêlé ni dans l’organisation, ni dans le choix des hommes devant participer à cette CAN 2017 au Gabon.

«Fidèle à sa ligne de syndicalisme révolutionnaire de lutte de classe, le Synas a le devoir de dénoncer toute mauvaise gestion», martèle le SG/Synas. Par conséquent, Alexandre Zongo et ses camardes exigent un arrêté instaurant une commission de gestion des missions sportives au ministère, un examen sérieux de la plateforme revendicative portant sur l’indemnité de rayonnement, un plan de communication sur les prises en charges financières des différents acteurs d’une mission de sports (sportifs, encadreurs, journalistes, supporters et agents du MSL) et un respect des attributions des directions techniques.

Abel Azonhandé 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé