Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

SPORT

Le Syndicat national des agents du ministère des Sports et des Loisirs a animé une conférence de presse ce lundi 27 février 2017 à Ouagadougou. Cette rencontre avait pour objet de donner la version du syndicat sur les manquements liés au choix de la délégation ministérielle à la Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017.


Selon Alexandre Zongo, secrétaire général du Synas, «la constitution de la liste des représentants du MSL s’est faite dans un esprit mesquin et dans un désordre total». Il justifie ses propos par le fait que la constitution de la délégation a été faite par le cabinet du ministre «sans l’implication d’aucune commission». M. Zongo ajoute que «dans cette constitution de la liste, le cabinet du ministre s’est attribué plus de 27 places pour les invitations spéciales du ministre à lui seul et 25 autres places à l’ensemble des agents du ministère».

Le Synas dit être indigné des propos du ministre Taïrou Bangré qui l’accusait par voie de presse le 14 février dernier d’être responsable des manquements liés à ce choix. « En disant que c’est le syndicat qui a voulu cette mauvaise organisation, le ministre n’a pas traduit la réalité», fait remarquer Alexandre Zongo. Pour lui, le Synas n’est mêlé ni dans l’organisation, ni dans le choix des hommes devant participer à cette CAN 2017 au Gabon.

«Fidèle à sa ligne de syndicalisme révolutionnaire de lutte de classe, le Synas a le devoir de dénoncer toute mauvaise gestion», martèle le SG/Synas. Par conséquent, Alexandre Zongo et ses camardes exigent un arrêté instaurant une commission de gestion des missions sportives au ministère, un examen sérieux de la plateforme revendicative portant sur l’indemnité de rayonnement, un plan de communication sur les prises en charges financières des différents acteurs d’une mission de sports (sportifs, encadreurs, journalistes, supporters et agents du MSL) et un respect des attributions des directions techniques.

Abel Azonhandé 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé