Aujourd'hui,

SOCIETE

Un catéchiste de la paroisse d’Arbinda, province du Soum,  a été enlevé le dimanche 20 mai 2018 par des individus armés non identifiés. Son épouse a été également enlevée suite à sa tentative de s’opposer au rapt de son mari. La communauté catholique d’Arbinda (rattachée au Diocèse de Dori) a  constaté ce rapt de cet agent pastoral avec stupéfaction.

Mathieu Sawadogo,  a été enlevé par des individus armés enturbannés ce dimanche selon nos sources. Il exerçait  à Baasneere (appelé  précisément par les populations autochtones "Gulgule"). La localité est située à 35 km d’Arbinda et à 100 km de Djibo.

Il s’agit donc d’un catéchiste de la paroisse notre dame des apôtres d’Arbinda tenue par des missionnaires et non un catéchiste de Koutougou. Depuis quelques temps,  les menaces terroristes ont poussé l’Église catholique à mettre certains de ses catéchistes à l’abri.  

 

Par Hama Cisse (depuis Dori)

Sondage

Un rapport de l’Assemblée nationale préconise le découplage des législatives et de la présidentielle et la tenue des législatives en 2021 à cause de la situation sécuritaire. Partagez-vous cet avis ?

OFFRE CANAL+

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé