Aujourd'hui,

SOCIETE

Cinq personnes auraient été tuées dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 juillet 2017 dans les localités de Ndidja, Neyba et Sibé, dans la province du Soum, Région du Sahel. Selon nos confrères de Burkina 24, citant des sources sécuritaires, il ne s’agirait pas d’une attaque terroriste mais plutôt « d’une bagarre interne » entre terroristes pour le contrôle du pouvoir. 

Une source locale qui s’est confiée au site lefaso.net, a pour sa part précisé que deux des cinq personnes auraient été tuées par un groupe d’individus motorisés arrivés aux environs de 4 heures du matin dans une des localités. Pour ce dernier, les trois autres corps non identifiés ont été retrouvés plus tard dans la brousse. Les assaillants auraient fait 2 morts à Ndidja, 2 morts à Sibé et un à Neyba selon la même source.

 

Sondage

Un rapport de l’Assemblée nationale préconise le découplage des législatives et de la présidentielle et la tenue des législatives en 2021 à cause de la situation sécuritaire. Partagez-vous cet avis ?

OFFRE CANAL+

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé